Invité aux Nations Unies, l'écologiste marocain Saad Abid rejoint la Climate week à New York

Publication: Mis à jour:
SAAD MT
Association Bahri
Imprimer

ÉCOLOGIE - C'est du beau monde que Saad Abid s'apprête à rencontrer ce lundi à New York. L'écologiste, ancien champion de surf et fondateur de l'association Bahri, a été convié par le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, au siège des Nations Unies à New York, où Saad Abid représentera le Maroc lors d’une réunion de haut sommet tenue dans le cadre de la Climate Week.

Au cours de cet semaine emblématique organisée par les Nations Unies, et qui se tiendra à New York du 18 au 24 septembre, "des tables rondes, des séminaires, des concerts et des expositions sont prévus afin de sensibiliser et avancer sur les questions liées aux problématiques touchant l’environnement", détaille un communiqué.

Une réunion organisée aujourd'hui à 12h (heure new yorkaise) réunira 40 leaders mondiaux du climat. Parmi eux, Hakima El Haite, ex-ministre de l'environnement et seule autre représentante du Maroc au côté de Saad Abid, l'ancien vice-président américain Al Gore, l'homme d'affaires et ancien maire de New York Michael Bloomberg, ou encore l'acteur américain Leonardo DiCaprio, particulièrement investi dans la lutte contre le réchauffement climatique. La réunion sera animée par le secrétaire général des Nations Unies en personne.

Saad Abid rejoindra par ailleurs la création du "Founders Group of the Climate Action Leadership Network", un réseau composé "de décisionnaires importants (ministres, PDG, maires, gouverneurs, scientifiques et leaders de la société civile) qui auront pour but de livrer des actions immédiates en faveur du climat", poursuit la même source, qui ajoute que "la vision 2020 du Partenariat de Marrakech pour l'action mondiale en faveur du climat sera étudiée tout en partageant les success stories des participants". Parmi les 26 invités conviés à cette importante réunion, Saad Abid pourra ainsi échanger avec Anne Hidalgo, maire de Paris, Susan Wojcicki, PDG de Youtube, Paul Polman, PDG de Unilever, ou encore le ministre de l’Environnement des Émirats et les gouverneurs de Tokyo et de Californie.

Seul représentant de la société civile marocaine, Saad Abid sera amené à partager son expérience et les actions de son association.

Fondée en 2010, l'association Bahri a organisé de nombreuses opérations de nettoyage des plages. Saad Abid a également fondé l'initiative "Hamri le chiffonier", un projet qui ambitionne de "sensibiliser les citoyens à l'importance du tri des déchets à travers l'activité des 'chiffonniers', acteurs informels, mais importants dans la collecte des déchets".

LIRE AUSSI: