Moisson féministe des Emmys avec Big Littles Lies et The Handmaid's Tale

Publication: Mis à jour:
NICOLE KIDMAN
69th Primetime Emmy Awards – Arrivals – Los Angeles, California, U.S., 17/09/2017 - Nicole Kidman. REUTERS/Mike Blake | Mike Blake / Reuters
Imprimer

La mini-série "Big Little Lies" et le thriller de science-fiction “The Handmaid’s Tale” (La servante écarlate) ont triomphé lors d'Emmy Awards avec 5 prix chacun avec pour thème commun les violences contre les femmes.

"Big Little Lies, l'histoire de mères, leurs familles et leurs relations compliquées autour d'une école californienne, est porté par un casting de grands noms d'Hollywood dont le réalisateur canadien Jean-Marc Vallée, les co-productrices Reese Witherspoon et Nicole Kidman.

Cette dernière a été primée pour son rôle d'une femme au mariage en apparence idéal mais en réalité brutalement battue par son mari, incarné par Alexander Skarsgard, lui aussi distingué dimanche pour un second rôle.

L’actrice Nicole Kidman, l’une des plus grandes étoiles d'Hollywood, a souligné que "Big Little Lies" braque les projecteurs sur le problème "entouré de secret et de honte" des violences conjugales: "c'est une maladie compliquée et insidieuse qui existe bien plus que nous ne voulons le voir".

Reese Witherspoon s'est pour sa part réjouie d'une "année incroyable pour les femmes qui prennent le contrôle de leurs propres histoires" à l'écran, et Kidman a conclu en demandant "plus de superbes rôles pour les femmes s'il vous plait".

“The Handmaid’s Tale” a de son côté empoché 5 prix dont l'Emmy de la meilleure série dramatique et celui de la meilleure actrice dramatique pour Elisabeth Moss, scientologue déclarée, poignante en captive violée.

Cette adaptation d'un roman de la Canadienne Margaret Atwood dépeint un futur apocalyptique où l'Amérique est tombée aux mains d'une secte fondamentaliste chrétienne qui transforme les femmes fertiles en esclaves sexuelles.

A propos de Margaret Atwood, qui a publié “The Handmaid’s Tale” (La servante écarlate) il y a trois décennies, le scénariste Bruce Miller, primé dimanche, a appelé à la vigilance face à ses prophéties.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.