Le Blockchain, bien au-delà d'une monnaie virtuelle

Publication: Mis à jour:
ZEDEVF
A bitcoin sits on coaxial cables inside a communications room at an office in this arranged photograph in London, U.K., on Tuesday, Sept. 5, 2017. Bitcoin steadied after its biggest drop since June as investors and speculators reappraised the outlook for initial coin offerings. Photographer: Chris Ratcliffe/Bloomberg via Getty Images | Capture écran/Institue for the future
Imprimer

Les années 2000 ont vu le boom d’internet et la création des applications et des entreprises en ligne. Des géants comme Google ou Facebook sont nés et n’ont cessé de se développer depuis.

Aujourd’hui, nous ne sommes même plus capables de nous souvenir comment nous faisions avant l’ère internet, avant Whatsapp, Amazon, Uber ou Airbnb. Et la technologie Blockchain est en train de générer un phénomène similaire dans le monde entier.

Mais qu’est-ce que Blockchain exactement?

Longtemps assimilée au Bitcoin, cette monnaie virtuelle qui a fait la fortune de son mystérieux inventeur Satoshi Nakamoto, la technologie blockchain sort aujourd’hui de l’ombre, ayant des applications qui vont bien au-delà des monnaies virtuelles, et qui pourraient changer beaucoup de choses dans notre vie quotidienne.

De nombreux acteurs (entreprises, gouvernements, etc) envisagent l’utilisation de cette technologie pour d’autres cas que la monnaie numérique.

Concrètement, la Blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, sécurisée et fonctionnant sans organe centralisant les données qui consiste à enregistrer des transactions entre différentes entités chez chacune de ces entités sans recours à une base de données centrales.

Une technologie applicable à tous les secteurs

En 2016, les sociétés de capital-risque ont investi plus d’un milliard de dollars dans des stratups autour de blockchain, et elles prévoient de doubler leur mise cette année.

Et si cette technologie a autant de succès, c’est que les décideurs à travers le monde ont bien compris son intérêt unique pour leurs entreprises : des banques aux géants logistiques, la Blockchain permet aux entreprises d’améliorer la sécurité, la transparence et l’efficacité de leurs transactions financières mais aussi logistiques.

Selon la dernière étude d’IBM sur le sujet, 65% des banques dans le monde sont prêtes à utiliser Blockchain. Et si les banques sont pionnières, elles ne sont pas les seules, étant suivies par les grands groupes.

Et cela n’est pas juste une étude théorique: IBM travaille avec les bourses de Londres et de Tokyo pour la mise en place d’application Blockchain pour la gestion des flux boursiers. En Estonie, la fondation pour l’e-santé a déployé cette technologie pour sécuriser les dossiers de plus d’un million de patients.

Pour en revenir aux secteurs bancaire et d’assurance, la mise en place de la Blockchain simplifierait de manière drastique et avec un gain de temps énorme les transactions actuelles, tout cela, en garantissant la sécurité et la confidentialité des transactions. Prenons comme exemple le processus de compensation bancaire, ou la gestion des sinistres intra-compagnies d'assurance : les économies en temps et financières seraient conséquentes.

Des prérequis pour une mise en place réussie

Mais utiliser la blockchain n’est pas si simple que cela, et pour que les entreprises puissent bénéficier de ses avantages, elles doivent mettre en place quelques prérequis:

  1. Commencer avec un objectif réaliste, pragmatique et partagé par les décideurs de l’entreprise.
  2. Il existe différentes plateformes blockchain, certaines sont basées sur des technologies open source (comme l’Hyperledger Project, initié par The Linux Foundation et pour lequel IBM a, d’ailleurs, fourni 44.000 codes en 2016) ou bien sur des technologies propres. Pour choisir la bonne solution, il faut bien qualifier son besoin.
  3. Travailler avec son écosystème : le principe même du blockchain est l’environnement et le réseau : plus le réseau est solide, plus il ya de valeur.
  4. Rester agile pour la mise en place de la blockchain

Enfin, Blockchain est une technologie qui a le potentiel de radicalement remodeler toutes les transactions, tout en garantissant leur sécurité et leur transparence. Les entreprises qui l’auront compris et adopté, pourront bénéficier de tous ses avantages pour un développement plus rapide.

En Tunisie, quelques pionniers s’y mettent déjà à l’instar de la Poste qui enregistre et authentifie tous les échanges monétaires réalisés par les utilisateurs de son système e-dinar.

La Poste qui est leader en matière d'inclusion financière et sociale via la promotion des prestations de service numériques en Tunisie, a notamment introduit l'e-commerce et facilité bon nombre d'opérations administratives avec l'e-gouvernement. En octobre 2015, la Poste avait procédé au lancement de l'expérience Blockchain en
partenariat avec les startups Fintech tunisiennes. Ainsi, on compte actuellement près de 700 mille utilisateurs de cartes prépayées e-dinar, 520 mille abonnés au services de paiement par SMS/USSD comme le transfert d'argent, le paiement de factures, etc..

Plus de 2,5 millions de transactions sont également enregistrées chaque année.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.