Au moins 15 morts dans des attentats suicides au Nigeria

Publication: Mis à jour:
NIGERIA SUICIDE ATTACKS
A girl kneels near the graves of victims of a suicide bomb attack at St. Theresa's Church in Madalla, on the outskirts of Nigeria's capital Abuja December 23, 2012. Boko Haram has killed hundreds in its campaign to impose sharia law in northern Nigeria and is the biggest threat to stability in Africa's top oil exporter.This Christmas, the police and military are expecting more trouble in the north. They've ordered security to be tightened, people's movement restricted and churches to be guarded. | Afolabi Sotunde / Reuters
Imprimer

Un triple attentat-suicide a fait au moins 15 morts lundi lors d'une distribution alimentaire dans un camp de déplacés du nord-est du Nigeria, épicentre des activités du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, a-t-on appris de sources concordantes.

"Il y a eu deux premières explosions à 11h10 (1010 GMT) ce matin dans le village de Mashalari (Etat du Borno), qui ont fait 15 morts et 43 blessés", a rapporté un employé d'une organisation humanitaire sous couvert d'anonymat, ajoutant qu'une femme kamikaze s'est fait exploser quelques minutes plus tard à proximité, sans faire de victime. Des membres des milices civiles qui luttent contre Boko Haram, ont confirmé ces propos.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.