"La foi n'est convoquée que les jours de fête," le nouveau recueil du directeur de la MAP

Publication: Mis à jour:
MAP
MAP
Imprimer

POÉSIE - Après un premier recueil de poèmes "Subterfuges" et un deuxième ouvrage, "L'intuition et la preuve", présenté l'année dernière au Salon international de l'édition et du livre (SIEL), le journaliste, écrivain, et par ailleurs patron de la MAP, Khalil Hachimi Idrissi, a présenté et dédicacé, samedi soir à Casablanca, son dernier recueil de poèmes, "La foi n’est convoquée que les jours de fête", paru aux éditions La Croisée des Chemins.

Il y traite des thématiques d'actualité comme le terrorisme, l’humanisme ou encore l’esclavagisme tout en encourageant le vivre ensemble pour donner au lecteur "une inspiration pour un monde meilleur", a expliqué Hachimi Idrissi lors d'une rencontre culturelle.

"L’écriture poétique est pour moi un exercice physique dont la matière première est soi-même. Ce troisième recueil est un pas supplémentaire vers une vérité de soi dans un chemin d’écriture constant", a-t-il confié.

Pour Mohamed Berrada, critique littéraire, le recueil permet de découvrir "une plume incisive qui porte l’empreinte du journaliste". Selon lui, Hachimi parle de "thèmes forts" en choisissant des "termes qui interpellent le lecteur".

Par ailleurs, le recueil publié en petit format de 63 pages vient d’être retenu pour la finale du 10e "Prix Ivoire" pour la littérature africaine d’expression francophone, souligne le directeur des édition La Croisée des Chemins, Abdelkader Retnani.

"Les difficultés de la vie sont tournées en dérision dans les œuvres de Khalil Hachimi Idrissi, ce qui démontre la force de la plume de l’auteur aux multiples casquettes", déclare l'éditeur.

"L’écriture poétique ne se porte pas bien", en ce sens que les lecteurs de ce genre littéraire "sont aujourd’hui moins nombreux" au Maroc, a-t-il regretté.

Le journaliste est également l'auteur de "Billets Bleus" (2005, Eddif), "À la conquête de rien" (2011, La Croisée des Chemins ), et "Une conversation marocaine" (2015, Casa Express).

LIRE AUSSI: