Plus de 80.000 visiteurs enregistrés lors des journées portes ouvertes de la DGSN

Publication: Mis à jour:
Imprimer

SÛRETÉ NATIONALE - Les journées portes ouvertes de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) tenues du 14 au 16 septembre à Casablanca, ont attiré plus de 80.000 visiteurs, curieux de découvrir le cadre de travail de la police nationale. Plus de la moitié d’entre eux ont afflué durant le dernier jour de cette première édition placée sous le thème "La Sûreté nationale, engagement et loyauté".

Des visiteurs de tout âge et de toute catégorie sociale ont participé à cet événement, rapporte la DGSN. “Près de 40% du total des visiteurs adultes sont des femmes, 50% des visiteurs sont des élèves, 30% sont des jeunes et 20% appartiennent à d'autres catégories”, détaille la DGSN.

Lancée officiellement jeudi soir à la Foire internationale de Casablanca, l’affluence pour cette première édition dépasse les attentes de la DGSN.

Les visiteurs ont été accueillis par des agents de sûreté prêts à répondre à leurs questions et interagir avec les citoyens. Plusieurs stands ont été montés dans le pavillon central de la DGSN, chacun réservé à une unité particulière et un domaine d’intervention tel que la police cynophile, comprenez des brigades accompagnées de chiens, l'identification par portrait-robot, l'investigation criminelle, ou encore la protection des femmes et des mineurs victimes de violence. Mais c’est le stand consacré à la police des postes-frontières qui a connu le plus de succès auprès des visiteurs.

"La mission de la police des frontières est de protéger la patrie et les citoyens des dangers potentiels en veillant à la fluidité de l’opération de transit et de fouille", a affirmé le responsable du stand, Farid Fadil, directeur de l’unité de la sûreté à l’aéroport international Mohammed V. “Notre objectif n’est pas uniquement de mettre en application des règles strictes, mais surtout de faciliter le passage des voyageurs tout au long de l’année", a-t-il souligné dans une déclaration à la MAP.

Un stand-musée dédié à d’anciens outils de travail comme des modèles de téléphones et d’appareils photos, des moyens de transport, ainsi que des instruments de mesures et d’identification ont ravi tous les passionés d’histoire.

L’organisation de ces portes ouvertes rentre dans le cadre de la stratégie de “proximité, d’ouverture et d’interaction" de la DGSN à-travers une approche participative. Une page Facebook avait notamment été créée pour promouvoir cet événement auprès des nouvelles générations.

LIRE AUSSI: