"CouscousGate": la drôle de polémique qui agite la patriosphère française sur Twitter

Publication: Mis à jour:
Imprimer

FRONT NATIONAL - Tout est parti d'une photo au restaurant publiée sur Twitter. Postée sur son compte par la jeune militante FN Kelly Betesh, elle a agité la patriosphère française sur le réseau social, comme l'a repéré BuzzFeed, hissant le hashtag "CouscousGate" parmi l'un des sujets les plus discutés vendredi soir.

Attablés "au meilleur couscous de Strasbourg", on voit sur ce cliché Kelly Betesh (au premier plan), Florian Philippot, Amélie de la Rochère, assistante parlementaire de Florian Philippot au Parlement européen, ainsi que plusieurs conseillers régionaux frontistes.

Mais voilà, pour les partisans de la ligne dure du Front national, le choix du restaurant passe mal, certains accusant le groupe de ne pas faire honneur à la spécialité de la région alsacienne, la choucroute.

Déroulé ici par L'Obs, un débat entre Amélie de la Rochère et des détracteurs a suivi, toujours dans les commentaires sous la photo, afin de savoir si le couscous était "FN compatible".

Contacté par par BuzzFeed, Florian Philippot, qui est la cible d'une partie des militants frontistes après la défaite à la présidentielle, a pointé du doigt des réactions d'une "bêtise caricaturale", dénonçant un "poison" pour le FN, "dans la mesure où certains sauteront sur l'occasion pour faire l'amalgame entre cette bêtise crasse et le patriotisme".

Florian Philippot s'est aussi amusé d'un tweet publié ensuite par un jeune militant FN qui a commandé un hamburger dans un restaurant.

De son côté, la conseillère régionale Sophie Montel présente lors du dîner a réagi sur son compte Twitter, remerciant "ceux qui ont refusé l'obscurantisme".

LIRE AUSSI:Mosquées: Le numéro 2 du Front National accuse le Maroc