Casa Transports et RATP Dev scellent un nouveau contrat d'exploitation du tramway et du bus

Publication: Mis à jour:
RATP
The logo of the RATP (Regie Autonome des Transports Parisiens) is seen in Paris, France, March 3, 2016. REUTERS/Jacky Naegelen | Jacky Naegelen / Reuters
Imprimer

TRANSPORTS - La ville blanche aura décidément connu une semaine chargée. Après l'annonce de la fin de son contrat avec la société de nettoyage Sita Blanca, la ville se dote d'un nouveau partenaire, dans le domaine des transports en commun.

Le directeur général de Casa Transports, Youssef Draiss, et la présidente du directoire de RATP Dev, Laurence Batlle, ont procédé, vendredi 15 septembre, à la signature du nouveau contrat d'exploitation et de maintenance du réseau de tramway et de bus à haut niveau de service (BHNS) de la ville de Casablanca durant la période 2017-2029. Un contrat dont le montant s'élève à 4,784 milliards de DH.

Cette signature fait suite au lancement en juin 2016 par Casa Transports, d’un appel d’offres international à l’issue duquel celle présentée par RATP Dev a été retenue par le conseil de la ville.

"Le plus ambitieux projet de transport urbain sur le continent africain"

Le nouveau contrat, qui comprend la mise en service, l'exploitation et la maintenance de trois nouvelles lignes de tramway et deux lignes de BHNS, est le "plus ambitieux projet de transport urbain sur le continent africain".

En 2022, le réseau global de transport en site propre à Casablanca comportera 76 km de lignes de Tramway et 22 km de lignes de BHNS. Les mises en service des futures lignes de Tramway seront effectuées selon un calendrier bien défini.

La ligne T2, d’Aïn Diab à Sidi Bernoussi (15 km), sera opérationnelle fin 2018, l'extension de la ligne T1 du terminus les Facultés à Lissasfa (2 km) fin 2018, la ligne T3, du boulevard Mohammed VI à la gare Casa-Port (14 km), en 2021 et la ligne T4, du Boulevard Driss Harti à la mosquée Hassan II (14 km), en 2022.

Les deux lignes de BHNS seront quant à elles programmées pour être opérationnelles en 2020 (la L5, de la nouvelle ville Errahma à Hay Hassani sur 10 km et la L6 du Bd Mohammed VI à Lissasfa en passant par Ain Chok, Sidi Maarouf sur 12 km).

D'ici 2022, la taille du réseau sera de 110 km

S’exprimant à cette occasion, le président du Conseil de la commune de Casablanca, Abdelaziz Omari, a indiqué que le Conseil, avec l’appui de l’Etat et de la région de Casablanca-Settat, "a initié la réalisation d’un ambitieux programme visant une mobilité durable".

Il a rappelé qu’à l’horizon 2022, trois nouvelles lignes de Tramway et deux lignes de BHNS seront mises en service. La taille du réseau sera de 110 km ce qui permettra d’accompagner le développement de la ville de Casablanca et la hisser au niveau des grandes métropoles africaines et régionales, a-t-il ajouté.

Ce dernier souligne également qu’"après cinq années d’exploitation réussies et à l’issue d’une longue procédure d’appel d’offre, le Conseil communal a retenu l’offre de RATP Dev pour la réalisation des défis majeurs en terme de mobilité durable et être à la hauteur des engagements pris".

Quant à Laurence Batlle, elle a assuré qu'en se voyant accorder l’exploitation et la maintenance de l’ensemble des systèmes du réseau en site propre de l’agglomération de Casablanca pour les douze prochaines années, la RATP Dev mettra son savoir-faire au service de tous les Casablancais, de Casa Transports et du Maroc.

"Nous continuerons ainsi à nous engager ardemment dans ce grand projet: faire de Casablanca une référence en matière de mobilité urbaine durable", a-t-elle déclaré.

La société Casa Transport SA a été créée en 2009 pour réaliser la première ligne de Tramway de Casablanca. La réalisation de cette ligne, entrée en service en 2012, s’insère dans le cadre des recommandations du Plan des Déplacements Urbains (PDU) de Casablanca .

LIRE AUSSI: