Attentat de Londres: arrestation d'un jeune homme de 18 ans

Publication: Mis à jour:
LONDON
Armed police officers patrol in Westminster, in London, Britain, September 16, 2017. REUTERS/Peter Nicholls | Peter Nicholls / Reuters
Imprimer

LONDRES - La police britannique a annoncé ce samedi l’arrestation d’un jeune homme de 18 ans dans le cadre de l’enquête menée sur l’attentat à la bombe artisanale perpétré la veille à la station de métro Parsons Green, située dans le sud-ouest de la capitale britannique.

"Nous avons fait une arrestation importante dans le cadre de notre enquête" sur l’attentat ayant visé la station Parsons Green et fait 30 blessés, a indiqué la police dans un communiqué.

Le suspect a été arrêté par la police du Kent (sud-est de l’Angleterre) dans la zone portuaire de Douvres, a précisé Scotland Yard.

Le Royaume-Uni visé cinq fois en six mois

En dépit du progrès réalisé dans l’enquête, le niveau d’alerte antiterroriste demeure critique avec le déploiement de policiers armés autour des sites stratégiques et sensibles à Londres et autres régions du pays.

Les services de sécurité britanniques appellent les Londoniens à la vigilance et à communiquer toutes informations pouvant faire avancer les investigations.

L'attentat de la station Parsons Green, le cinquième en six mois au Royaume-Uni, a été revendiqué par l'organisation terroriste Etat islamique.

La Grande-Bretagne a été secouée ces derniers mois par une vague d'attaques. En mars à Londres, un assaillant avait utilisé un véhicule pour percuter des passants sur le pont de Westminster avant de poignarder un policier, faisant cinq morts.

En mai, un kamikaze s'était fait exploser à la sortie d'un concert d'Ariana Grande à Manchester (nord), tuant 22 personnes.

En juin, des assaillants à bord d'une camionnette avaient foncé sur des passants sur le London Bridge avant d'en poignarder plusieurs, faisant huit morts.

Un autre attentat avait visé des musulmans près de la mosquée londonienne de Finsbury Park en juin, faisant une dizaine de blessés et un mort.

LIRE AUSSI: