Trois éléments de soutien aux terroristes arrêtés à Médéa

Publication: Mis à jour:
BF1A87D497D5151659B9133265DA4AD8_M
APS
Imprimer

Trois éléments de soutien aux terroristes ont été arrêtés jeudi à Médéa lors d'opérations de recherche et de ratissage menées par des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP), indique vendredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et lors d'opérations de recherche et de ratissage, des détachements de l'Armée nationale populaire ont arrêté, le 14 septembre 2017 à Médéa (1ère Région militaire), trois (03) éléments de soutien aux terroristes et saisi un fusil semi-automatique de type Simonov ainsi qu'une quantité de munitions à Jijel (5ème RM)", précise la même source.

Dans le domaine la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, "des forces combinées ont saisi a Sidi Bel Abbes 49 kilogrammes de drogue, tandis que des détachements de l'ANP ont saisi à Bordj Badji Mokhtar et Tamanrasset (6ème RM), cinq (05) camions et 43 200 litres de carburants ainsi que 38 tonnes de produits alimentaires".

Des Gardes-frontières "ont déjoué d'autres tentatives de contrebande à Souk-Ahras, Tébessa, El-Taref et Tindouf en saisissant 16 044 litres de carburants, alors que des éléments de la Gendarmerie nationale relevant de la wilaya de Tiaret ont saisi 1 500 cartouches de tabac".

D'autre part et dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine, des Garde-côtes "ont arrêté, à El Kala et Annaba (5ème RM), 26 personnes à bord d'embarcations artisanales, alors que des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières ont intercepté, à Tlemcen, Béchar, Adrar, Annaba, et Laghouat, 55 immigrants clandestins de différentes nationalités".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.