Le chef du gouvernement publie bientôt un livre

Publication: Mis à jour:
EL OTHMANI
El Othmani/page Facebook
Imprimer

PUBLICATION - Se retrouver à la tête du gouvernement n’a pas empêché Saad Eddine El Othmani de continuer à écrire. Auteur de plusieurs livres et articles publiés dans des revues arabes et françaises sur des sujets liés au "fikh"(étude de l’islam), il s’apprête, ce mois-ci, à publier une nouvelle étude. Dans celle-ci, El Othmani se penche sur "les comportements politiques du prophète". Il avance le concept selon lequel "la politique, pour le musulman, s’inscrit dans le cadre de l’ijtihâd (effort de réflexion) humain… Il n’est pas dans l’obligation de trouver, pour chaque nouvelle question, des origines dans les textes islamiques".

L’information rapportée par l’agence turque Anadolu, dans une dépêche partagée par le chef du gouvernement sur sa page Facebook officielle, précise que dans son nouveau livre, Saad Eddine El Othmani estime "impossible de parler d’un régime politique islamique" dont "le fond et la forme sont définis". Pour l’auteur, il convient plutôt de parler de "caractéristiques de la bonne gouvernance à travers des principes, des valeurs et des objectifs tels que la justice, la liberté, la consultation et l'égalité" de l’islam.

La politique, en somme, pour le chef du gouvernement doit naître d’une homogénéité avec les principes de la "Chariâ" (normes et règles de l’islam). Au diapason de l’évolution, c’est un islam sans cesse renouvelé et adapté aux besoins de l’humanité, mais dont le socle des principes reste la base fondamentale.

Une solution, aux yeux de l’auteur, à une grande partie des tensions dont souffre le musulman, "aux extrémismes religieux et à son incapacité à résoudre ses problèmes". Car, la défaillance, selon le chef du gouvernement, vient d’une "confusion" entre législation religieuse et comportement à adopter.

En 464 pages et à travers quatre grands chapitres, l’auteur rapporte et analyse les comportements du prophète, sa vision de la politique à travers son rôle. Il sera publié par le Réseau arabe de recherche et d'édition.

LIRE AUSSI: