La Tunisie n'est pas épargnée par les risques de tsunamis, selon l'Institut national de météorologie

Publication: Mis à jour:
TSUNAMI
Getty Images/iStockphoto
Imprimer

MÉTÉO-Alors que l'océan Atlantique est en proie à des ouragans successifs, causant des ravages spectaculaires, l'Institut national de météorologie a révélé que la Tunisie n'est pas à l'abri de tels phénomènes naturels.

Samir Ben Abdallah directeur de la géophysique et de l’astronomie à l'Institut national de météorologie a ainsi expliqué, sur les ondes de Mosaïque FM, que l'idée selon laquelle la Tunisie ne pouvait pas être touchée par des tsunamis, parce qu'elle est située sur le bassin méditerranéen, est fausse.

"On a 1000 km de côtes, la plupart d'entre elles sont situées sur l'Est et orientées vers la zones susceptibles de connaitre des tremblements de terre", a expliqué le spécialiste.

Et d'ajouter: "La Tunisie doit prête à un tel scénario, à la nécessité d'évacuer les plages si un tsunami survient lors de la période estivale", a-t-il alerté.

"D'après les spécialistes tel que Paskoff (1985), la séismicité de la Tunisie relève de la tectonique des plaques. Elle est en relation avec l'affrontement de deux plaques, celle de l'Afrique et celle de l'Eurasie, la première remontant vers la deuxième avec une vitesse d'environ 1 à 1,5 cm par an. Les tremblements de terre en Tunisie s'expliquent aussi par la présence de certaines failles actives", avait signalé l'universitaire Fadhel Harzalli, auteur de "La Tunisie, un pays à risques naturels: Mythe ou réalité ?".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.