Sud Écriture, un berceau pour les films du Maghreb, du Moyen-Orient et d'Afrique subsaharienne

Publication: Mis à jour:
D
Facebook Sud Écriture
Imprimer

CINÉMA-Contribuer à la consolidation de l'écriture cinématographique et soutenir des cinéastes talentueux dans la région du Sud de la Méditerranée, tel est l'objectif des ateliers de l'association Sud Écriture depuis sa création, en 1997. Un pari gagné puisque près de la moitié des films, travaillés à l'atelier, a été portée sur le grand écran.

Pour la deuxième session de son 33ème atelier, Sud Écriture s'est installée à la Marsa (banlieue nord de Tunis), du 6 au 11 septembre. Cette session s'est adressée aux auteurs de premier ou deuxième long métrage de fiction. Elle a été chapeautée par le scénariste français, auteur d'une quarantaine de scénarios comme "Le mal de pierre" réalisé par Nicole Garcia, Jacques Fieschi.

Cinq projets ont été sélectionnés; "Beau séjour" de M. Abdoulaziz Nikiema du Burkina Faso, "Zeka Santiago" de Ana Ramos Lisboa du Cap Vert, "Farha" de Darin Salam et "Deema Azar" de Jordanie, "La baie des cafards" de Marame Gueye du Sénégal et "Un fils" de Mehdi Barsaoui de Tunisie.

À noter que les ateliers Sud Écriture ont été créés avec le soutien de Centre national du cinéma en France et l'Organisation internationale de la francophonie. Depuis 2011, Sud Écriture organise un atelier national pour six projets avec le soutien de l'Institut français de Tunisie et le ministère tunisien de la Culture.

Outre la consolidation de l'écriture du scénario, la participation à ces ateliers permet d'obtenir des fonds pour le développement des projets.

Plusieurs cinéastes de renom sont passés par les ateliers de Sud Écriture tels que la tunisienne Kaouther Ben Hania ou encore l'algérien Karim Moussaoui. Des films à succès comme "À peine j'ouvre les yeux", "Nhebek Hédi", "Corps étranger", ont été développés dans le cadre des ateliers de Sud Écriture.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.