L'ouragan Irma a aspiré l'eau des plages des Bahamas

Publication: Mis à jour:
Imprimer

IRMA - C'est un effet secondaire logique, mais une sacrée surprise pour ces habitants des Bahamas. Cette destination balnéaire, située entre Cuba et la Floride, a vu la mer qui baignait ses côtes se retirer brusquement durant la journée du 9 septembre, comme en ont témoigné de nombreux usagers de Twitter. Une conséquence du passage, à quelques centaines de kilomètres de là, de l'ouragan Irma, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article.

Comme le rappelle le Washington Post, l'oeil d'un ouragan est une dépression atmosphérique massive; en conséquence, l'air est en permanence attiré vers l'intérieur, mais c'est aussi le cas de l'eau lorsque, comme c'était justement le cas le 9 septembre, l'ouragan traverse une large étendue marine. Le cyclone attire alors l'océan présent dans sa zone d'influence... et la mer peut alors se retirer sur des centaines de mètres.

Pour les curieux ou les ramasseurs de coquillages qui auraient souhaité profiter de l'occasion, attention néanmoins au retour des eaux. En se déplaçant, l'ouragan déplace aussi la dépression, et le phénomène de succion avec lui, en particulier s'il touche la terre, comme c'était le cas le 10 septembre lorsque Irma est arrivé en Floride. Un relâchement pourtant graduel qui ne risque pas d'entraîner de tsunami, comme en ont témoigné les habitants de Bahamas dès le lendemain de leur étrange découverte.

L'eau est déjà revenue sur cette plage des Bahamas. Ce n'était pas du tout le signal d'un tsunami. Je suis contente que l'eau soit revenue au Bahamas avec une grosse remontée de l'eau.