Le nombre de migrants vers l'Espagne en augmentation à cause de la crise dans le Rif?

Publication: Mis à jour:
MIGRANTS MAROCAINS ESPAGNE
Le nombre de migrants vers l'Espagne en augmentation à cause de la crise dans le Rif? | Salvamento Maritimo
Imprimer

MIGRATION - En un an, le nombre de migrants clandestins arrivés en Espagne par le Maroc aurait plus que doublé, rapporte l'agence Europa Press ce lundi.

Selon Fabrice Leggeri, directeur de l'agence européenne pour la gestion de la coopération aux frontières extérieures (Frontex), 14.000 migrants en situation irrégulière seraient arrivés sur la péninsule ibérique depuis les frontières marocaines.

"Les chiffres ont été multipliés par 2,5 cette année par rapport à l'année dernière", a déclaré le directeur de l'agence Frontex lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

La tendance à la hausse des arrivées d'immigrés clandestins à la frontière espagnole a commencé "au début de cette année", et la plupart des cas correspondent à des personnes de nationalité marocaine, a indiqué Fabrice Leggeri. "Actuellement, nous ne pouvons pas dire qu'il y a un lien entre les événements actuels en Libye et les arrivées qui ont augmenté du Maroc vers l'Espagne", a-t-il ajouté.

"Prudence" dans l'analyse des causes de cette augmentation

Si le directeur de l'agence Frontex a appelé à la prudence dans l'analyse des causes de cette hausse, il a tout de même estimé que le renforcement du déploiement de la police marocaine dans la région du Rif, à cause des manifestations ces derniers mois, a entraîné une diminution du nombre de forces de sécurité marocaines présentes à la frontière avec l'Espagne. Cela aurait ainsi permis à plusieurs migrants de passer la frontière plus facilement.

En juin, au plus fort des manifestations dans la région d'Al Hoceima, des militants associatifs notaient déjà une hausse des tentatives de migration illégale depuis les côtes marocaines vers l'Espagne. Le ministre de l'Intérieur espagnol, Juan Ignacio Zoido, avait lui aussi confirmé l'arrivée "massive" de Marocains clandestins en Espagne.

"Pour l'instant, nous constatons cette hausse du nombre de Marocains qui traversent clandestinement vers l'Espagne, mais on ne peut tirer de conclusions hâtives", indiquait alors Mehdi Alioua, sociologue, enseignant-chercheur à l’Université internationale de Rabat et président du Gadem (Groupe antiraciste de défense et d'accompagnement des étrangers et migrants), interrogé par le HuffPost Maroc.

Selon lui, l'été est en effet traditionnellement une période propice à l'immigration clandestine. Le retour à la hausse de la croissance économique espagnole et la fin relative de la crise pourraient également expliquer ce regain d'intérêt pour la péninsule ibérique auprès des jeunes Marocains.

LIRE AUSSI: La crise dans le Rif pousserait-elle les jeunes Marocains à fuir vers l'Europe?