Où se situe Chedly Ayari dans le classement du magazine américain "Global Finance" des meilleurs gouverneurs de banques centrales?

Publication: Mis à jour:
CHEDLY AYARI
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Chedly Ayari, vient d’obtenir la note "B" sur une échelle allant de "A" (Performance excellente) à "F" (Echec total), dans le "Central Banker Report Cards 2017, classement annuel établi par le magazine américain “Global Finance”.

Ce classement évalue le rôle de la Banque Centrale dans la lutte contre l’inflation, la gestion du taux d’intérêt, la stabilité monétaire et la stimulation de la croissance. En tout, 83 pays ont été passés au crible.

Les gouverneurs ayant obtenu “A” ou “A-” seront primés le 14 octobre prochain aux “Best Bank Awards” en marge de la réunion annuelle du FMI avec les banques centrales.

Abdellatif Jouahri, Gouverneur de la Banque centrale du Maroc (Bank Al-Maghrib) numéro un en Afrique

C'est le marocain Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al Maghrib, Banque Centrale du Maroc, qui se trouve en tête du classement dans la zone Afrique. Il est le seul d'ailleurs a avoir obtenu la note “A” sur tout le continent. Avec cette note d’excellence, la plus haute dans l’échelle de notation du magazine, ce dernier a été placé au même titre qu’une poignée de gouverneurs de banques centrales, à l’instar de ceux des Etats-Unis, de Taiwan et de l’Australie.

Quant aux autres gouverneurs africains, les mieux classés sont ceux du Botswana et de l’Egypte avec “B+”, de l’Ethiopie, de l’Afrique du Sud et de la Tanzanie (B). Le Kenya et la Namibie écopent de “B-“, devant l’Ouganda (C+), la République démocratique du Congo (C-). Alors que le Nigéria, première puissance économique de l’Afrique, est le pays le plus mal noté du continent avec un “D”.

Pour les pays arabes, c'est le gouverneur de la Banque Centrale du Liban qui a réussi à avoir la prestigieuse note de "A" et de se placer en haut du tableau suivi de celui de la Jordanie a récolté la note de "A-". L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont eu la note de "B+". Pour la Qatar, ce dernier a obtenu un "B" comme le Sultanat d'Oman. Tandis que l'Irak a récolté un "D".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.