Rentrée scolaire: Les Tunisiens vont dépenser plus de 472 millions de dinars (INC)

Publication: Mis à jour:
ENFANTS RGIONS
Nacer Talel pour le HuffPost Tunisie
Imprimer

Les Tunisiens vont dépenser 472,989 Millions de Dinars (MD), à l'occasion de la rentrée scolaire 2017-2018, qui aura lieu le 15 septembre courant, a indiqué le directeur général de l'Institut National de la Consommation, Tarek Ben Jazia, dans un entretien avec l'Agence TAP.

Il a précisé que ce montant a été calculé sur la base des données relatives au nombre d'élèves pour cette année, lequel va dépasser les 2 millions, ainsi que sur une enquête de terrain sur les prix qui a concerné 25 points de vente, dans le district du Grand Tunis.

Flambée des prix

Cette enquête a révélé une importante augmentation, atteignant 20 pc dans certains cas, de la plupart des fournitures scolaires, par rapport à l'année dernière et ce à l'exception des livres scolaires, a t-il fait savoir.

Les prix des fournitures importées ont enregistré la plus importante hausse en raison de la dépréciation du dinar par rapport aux devises étrangères, eu égard à la vente sur le marché local, de nombreuses fournitures importées.

D'après le DG de l'INC, les propriétaires des points de vente des fournitures scolaires contactés ont affirmé que de "nombreux fournisseurs vendent les fournitures scolaires invendues l'année dernière, plus cher cette année, arguant de la dépréciation du dinar".

Il a fait savoir que le coût de la rentrée scolaire pour le primaire (fournitures et livres scolaires seulement) variera de 42,280 dinars et 83,890 dinars. Avec le cartable et le tablier, ce coût atteindra 91 dinars contre 79 dinars, l'année dernière. Pour un élève de la 6ème année primaire, le coût dépasse 153 dinars. C'est ainsi, que l'augmentation globale du coût de la rentrée pour le cycle du primaire est de l'ordre de 15 à 22 pc.

Pour ce qui est du collège, le coût de la rentrée variera entre 137,670 D et 142,890 D. Pour un élève de la 7ème année, il est estimé à 137 dinars contre 125 D, l'année écoulée.

Concernant le cycle du secondaire, il est évalué à 137,050 D et 148,255 D, alors que le coût estimatif pour la rentrée d'un élève au baccalauréat est de 147 D, contre 131 D au cours de la rentrée 2016-2017. D'après l'INC, la hausse des prix des fournitures scolaires est estimée entre 9 et 12 pc, pour le collège et le secondaire.

Si l'on comptabilise tous les facteurs de coût : cartable, tablier, baskets et tenue de sport, frais d'inscription et abonnement scolaire (transport), le coût estimatif variera entre 200,530 et 288,055 D, par élève.

Les principaux livres scolaires sont disponibles cette année

Ben Jazia a assuré par ailleurs, que les principaux livres scolaires sont disponibles cette année, dans les différents points de vente ainsi que le cahier subventionné à l'exception de certains points de vente qui exposent principalement, les fournitures importées (Soukra, la Marsa..).

Recommandations de l'INC

Le DG de l'INC a appelé les consommateurs à n'acquérir que les fournitures scolaires nécessaires et à reporter l'achat de certaines fournitures scolaires, au courant de l'année. Il a encore, déconseillé d'acheter dans les points de vente non organisés et les étalages anarchiques, étant donné que la plupart des produits exposés ne sont pas conformes aux conditions de sécurité et de santé.

Il a encore averti que plusieurs fournitures contiennent des produits dangereux tels que les phtalates, le plastique, les solvants organiques (colle et blanco) et les métaux lourds. Tous ces produits peuvent se transmettre aux enfant, soit à travers le toucher ou en les inhalant ou encore en les avalant.

Ben Jazia a encore, conseillé aux cadres éducatifs, de ne pas exiger des élèves, l'achat de fournitures de certaines marques de luxe et de ne demander que les fournitures nécessaires.

LIRE AUSSI: Retour des vacances d'hiver, allongement de la période des cours: Les nouveautés du calendrier scolaire exposées par le ministre de l'Éducation par intérim Slim Khalbous

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.