Mostaganem : le 5ème festival national du Melhoun dédié à Sidi Lakhdar Benkhelouf du 14 au 17 septembre

Publication: Mis à jour:
3183007549_1_2_ATFXQHBB
Photo d'archive | DR
Imprimer

La cinquième édition du festival culturel national de la poésie Melhoun dédié à Sidi Lakhdar Benkhelouf est prévue du 14 au 17 septembre en cours à Mostaganem, a-t-on appris dimanche du commissaire du festival, Abdelkader Bendaâmache.

Cette édition rendra hommage au poète du genre bedoui cheikh Charef Benkheira (1919-1990) et au chanteur du chaabi Ahmed Zeghiche (1954-2017) décédé dernièrement, a indiqué à la presse M. Bendaâmache.

Le programme de cette manifestation culturelle comporte une exposition d'arts plastiques qui sera montée au niveau du hall de la maison de la culture "Ould Abderrahmane Kaki" de Mostaganem, avec la participation des artistes Hadj Bouferma, Djamel Bouali et Djilali Grine, ainsi que la présentation de produits du festival culturel national de la poésie Melhoun, de livres et de publications de l'Entreprise nationale des arts graphiques (ENAG).

Il est prévu aussi des lectures poétiques de poètes du melhoun, issus de différentes wilayas du pays, dont Hadj Bainine, Ghana Abed, Hamou Beldjillali, Yacine Ouabed, Khaled Boukhari et Achouri Mokhtar, outre la projection de films documentaires "Cheikh Sidi Lakhdar Benkhelouf : prince des poètes du melhoun", "La vie et les œuvres du poète cheikh Charef Benkheira" et d'un résumé des quatre dernières éditions du festival national de poésie melhoun dédié à Sidi Lakhdar Benkhelouf.

Des soirées artistiques en genre bédoui seront animées par les cheikhs Ahmed Relizanais, Abderrazak el Bosquet, Chigeur, Djillali Benbouziane, Ali Boudjelal, Noureddine Benatia, Touhari et Bendehiba El Bouguirati, de même que d'autres noms du chant moderne, à l'instar de Amine Houki, Samir Toumi, Meriem Benallal, Hasna Henni et de chaâbi avec Guettafa Rachid, a ajouté le commissaire du festival.

En marge de cette manifestation, une journée d'étude sur le Melhoun en Algérie est prévue en collaboration avec le Centre national de recherches préhistorique, anthropologique et historique avec la participation d'universitaires et spécialistes dans ce domaine.

M. Bendaâmache a souligné que le commissariat du festival n'a reçu aucun soutien financier et que cette édition est organisée seulement grâce aux efforts du commissariat.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...