L'ONU lance un appel à l'aide internationale pour faire face à l'exode des musulmans rohingyas

Publication: Mis à jour:
ROHINGYAS
Des réfugiés rohingyas attendent l'aide distribuée par des organisation locales au Bangladesh, 9 septembre 2017. | Danish Siddiqui / Reuters
Imprimer

ONU - L'Organisation des nations unies (ONU) a lancé, samedi soir, un appel urgent à l'aide internationale pour faire face à l'exode de la minorité musulmane birmane des Rohingyas. Ces derniers fuient les violences en Birmanie pour se réfugier, pour la majorité, au Bangladesh.

"300.000 Rohingyas, la plupart affamés et démunis de tout, ont fui, souvent par bateau, les violences dans l'Etat d'Arakan (Rakhine, ouest de la Birmanie) depuis le 25 août", déplore le coordinateur de l'ONU au Bangladesh, M. Robert Watkins, qui estime que cet afflux massif de réfugiés dans la région frontalière de Cox's Bazar "ne montre aucun signe de toucher à sa fin".

77 millions de dollars de fonds requis

Dans ce communiqué, le coordinateur de l'ONU au Bangladesh a évalué à 77 millions de dollars les fonds requis par les agences d'aide humanitaire pour répondre à l'urgence de la situation.

Samedi, les rebelles de l'armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ASRA), ont proclamé un cessez-le-feu unilatéral d'un mois, à compter de ce dimanche, pour permettre aux organisations humanitaires d'apporter l'aide humanitaire aux centaines de milliers de réfugiés qui ont fui les violences dans l'Etat d'Arakan.

Au cours des deux dernières semaines, des centaines d'habitations ont été incendiées et des dizaines de villages se sont vidés dans l'Arakan, provoquant l'exode en cours de la minorité musulmane birmane des Rohingyas.

LIRE AUSSI: