L'historien Alain Ruscio appelle à ériger à Paris une statue de l'Emir Abdelkader

Publication: Mis à jour:
EMIR ABDELKADER
A picture taken on February 17, 2008 shows the well known 'Emir Abdelkader Al Jazayeri' memorial statue in the center of Algiers. AFP PHOTO/FAYEZ NURELDINE (Photo credit should read FAYEZ NURELDINE/AFP/Getty Images) | FAYEZ NURELDINE via Getty Images
Imprimer

L’historien français, spécialiste de la colonisation, Alain Ruscio, a appelé dans une tribune à ériger à Paris une statue de l’Emir Abdelkader en hommage au héros algérien de la résistance anti-coloniale.

A quelques jours de l’appel de l’universitaire Olivier Le Cour Grandmaison pour déboulonner en France les statues du général Bugeaud, une "insulte permanente à l’émancipation des peuples et aux Algériens en particulier", Alain Ruscio a rappelé, dans sa tribune publiée sur le site Orient XXI, que le journal Al-Akhbar, dirigé par Victor Barrucand, ami d’Isabelle Eberhardt, porte-parole de la tendance indigénophile en Algérie, avait lancé en 1909 une campagne pour l’érection d’une statue à la gloire de l’Emir Abdelkader, "devenu le symbole d’une réconciliation possible entre dominants et dominés".

Après les statues de Bugeaud, du duc d’Aumale et de Lamoricière, "nous demandons celle d’Abdelkader pour orner une place publique", avait écrit Barrucand.

Alain Ruscio, auteur de "Nostalgérie L’interminable histoire de l’OAS" édité par La Découverte (2015), a rappelé également qu’au courant de la même année (1909), l’idée fut soutenue, en France, par Paul Bourdarie et l’équipe de la Revue Indigène, mais n’eut jamais de suite, a-t-il déploré.

Il a reprit un texte de l’académicien Henry de Montherlant, qui date des années 1930, dans lequel il se demandait, sans citer le nom de l’Emir Abdelkader, "pourquoi n’y élèverait-on pas une statue aux indigènes de l’Afrique du Nord morts en défendant leur sol contre nous?".

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, avait inauguré en 2006, rappelle-t-on, la place de l’Emir Abdelkader, située dans le quartier du Jardin-des-Plantes du 5e arrondissement de Paris, non loin de la Grande Mosquée.

Pour l’historien, qui dirige les travaux d’une Encyclopédie de la colonisation française dont le premier tome est paru en février dernier, "si les partisans acharnés du "bilan positif" de la colonisation française s’acharnent à maintenir la statue du général Bugeaud sur le sol français, soyons "montherliens", reprenons l’appel de l’écrivain, lançons un appel pour l’érection d’une statue à la mémoire de l’Emir au centre de cette place parisienne" .

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.