Près de 270.000 réfugiés rohingyas au Bangladesh en deux semaines

Publication: Mis à jour:
ROHINGYA
Des réfugiés rohingyas à la frontière birmane, 7 septembre 2017. | Mohammad Ponir Hossain / Reuters
Imprimer

INTERNATIONAL - Quelque 270.000 membres de la communauté rohingya ont fui, en deux semaines, la Birmanie pour trouver refuge au Bangladesh, selon les estimations du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

"La grande majorité d'entre eux sont des femmes, y compris des mères avec des nouveau-nés, des familles avec enfants, qui arrivent dans un état déplorable de fatigue et de faim à la recherche d'un abri", a précisé, vendredi, l'agence onusienne dans un communiqué.

Le HCR a relevé que les deux camps de réfugiés où sont accueillis les Rohingyas se trouvent, désormais, saturés, sachant qu'ils comptaient seulement 34.000 personnes avant l'afflux actuel.

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a, de son côté, indiqué que 130.000 réfugiés ont été enregistrés dans ces camps de réfugiés et dans d'autres installations provisoires. En outre, 90.000 autres ont trouvé refuge dans des communautés d'accueil et près de 50.000 vivent dans des campements improvisés, selon l'institution basée à Genève.

L'arrivée massive des membres de cette communauté musulmane au Bangladesh survient à la suite d'une offensive de l'armée birmane contre des rebelles dans l'est du pays.

Une commission internationale dirigée par l'ex-secrétaire général de l'ONU Kofi Annan a, dernièrement, appelé la Birmanie à donner plus de droits à sa minorité musulmane qui compte environ un million de personnes.

Mais le pouvoir birman, emmené par l'ex-dissidente Aung San Suu Kyi, est jusqu'ici sur une ligne dure, dans le sillage de l'armée.

LIRE AUSSI: