Bête noire de la rentrée: Tout pour venir à bout des poux

Publication: Mis à jour:
Imprimer

SANTÉ - C'est la rentrée! On retrouve les copains d'école, les devoirs, les cahiers et... les poux! L'huile de lavande prévient-elle l'apparition des poux? Changer les draps et les taies d'oreiller quotidiennement aiderait à les éliminer? On démêle le vrai du faux.

Pour faire le tour de la question, nous avons rencontré deux experts en la matière. Dr Tarik Marcil, médecin spécialiste en dermatologie-vénérologie, diplômé en pathologie médicale et chirurgicale du cuir chevelu, et Salwa Erraghay, directrice du centre anti-poux Bye Bye Nits Rabat.

nits

HuffPost Maroc: Comment reconnaître un enfant qui a des poux?

Dr Tarik Marcil: Il y a des signes physiques et des fonctionnels (les choses que l’on détecte à l’examen). Le premier signe qui doit alerter les parents, c’est le grattage. Un enfant qui n’a pas l’habitude de se gratter et qui commence à le faire, doit immédiatement être examiné. S’il a des poux, on retrouve des lentes (les œufs) fixés aux cheveux. Il faut aussi savoir qu’il y a des personnes qui ne se grattent pas. Le grattage n’est pas toujours présent, mais quand on examine le cheveu on trouve des lentes. La clé est de surveiller régulièrement la tête des enfants, à l’occasion d’un bain par exemple. La particularité des lentes, c’est qu’elles sont adhérentes aux cheveux. Elles ressemblent à des pellicules mais ne bougent pas lors du coiffage.

Que faire quand notre enfant à des poux ?

D’abord, il ne faut surtout pas paniquer. C’est une chose très courante. Il faut traiter la personne puis examiner la fratrie et même les adultes qui l’entourent. Concernant le traitement, il se divise en deux étapes: le traitement de l’environnement et le traitement de la personne. Quand on parle de la personne, on utilise de l’insecticide, comme les sprays ou les shampoings anti-poux, des traitements gras destinés à asphyxier le pou comme les gels spéciaux à bas de silicone ou traditionnellement certaines matières très grasses comme la vaseline ou même du beurre. Ce sont des traitements qu’on laisse reposer avant de laver le cheveu et brosser avec une brosse spéciale pour éliminer les poux. Puis après 8 jours, on renouvelle le traitement. Parce que certaines très jeunes lentes peuvent éclore. On refait donc un deuxième traitement.

Puis vient l’étape du traitement de l’environnement. C’est le traitement de tous les éléments qui sont entrés en contact avec la personne porteuse de poux. L’entourage direct de l’enfant qui doit forcément être examiné et traité, et les objets qui l’entourent comme les peignes, les draps, les oreillers… Il est possible d’appliquer plusieurs méthodes pour cela, soit laver tous ces objets à haute température (plus de 60 degrés), ou simplement les mettre dans un grand sachet, que l’on ferme et que l’on laisse pendant 15 jours car l’absence d’oxygène va asphyxier les poux.

nits

Il faut absolument déclarer à l’école quand un enfant a des poux, malheureusement beaucoup de parents ne le font pas parce qu’ils ont honte et ne veulent pas voir leurs enfants humiliés ou traités de sales. Idéalement, il faut garder l’enfant à la maison pendant quelques jours, le temps de traiter. Mais l’essentiel est que tous les autres élèves doivent être examinés pour stopper les contaminations.

Les gens ont parfois un sentiment de honte, y a-t-il un lien avec l'hygiène?

Beaucoup lient les poux au manque d’hygiène, alors que cela n’a rien à voir. On peut être très sale et ne pas avoir de poux ou être très a cheval sur l’hygiène et en avoir. C’est le contact avec les cheveux qui engendre cela. Les poux ont des sortes de crochets et dès qu’ils sont en contact avec un cheveu, ils s’y attachent. C’est comme ça qu’ils se délassent. C’est pourquoi on conseille d’attacher les cheveux pour les filles, surtout à des périodes comme la rentrée, après les vacances ou quand l’école annonce une épidémie de poux.

Les huiles essentielles, particulièrement l’huile essentielle de lavande, sont-elles efficaces?

On peut utiliser des huiles essentielles à titre préventif. Même si elles n’ont jamais prouvé leur efficacité lors d’études cliniques. Cela a un effet rassurant pour les parents et es enfants. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que les huiles essentielles sont des perturbateurs endocriniens, il ne faut surtout pas les utiliser pures, directement sur la peau, mais plutôt en mettre quelques gouttes sur le vêtement de l’enfant.

Vers qui faut-il se tourner quand on a des poux?

Idéalement, il faudrait aller chez un dermatologue pour confirmer le diagnostic et orienter le traitement, mais il est aussi possible de se diriger vers un établissement spécialisé ou simplement consulter son pharmacien.

Couper les cheveux des enfants très court peut-il éviter les contaminations?

Oui, cela peut jouer un rôle dans la limitation de transmission des poux, seulement c’est une mesure qui peut être stigmatisante pour l’enfant surtout pour les filles.

Est-ce une expérience traumatisante pour l’enfant ?

Non, même si c'est dérangeant à cause du grattage et du brossage continuel des cheveux, surtout pour les enfants qui ont les cheveux longs et bouclés voir crépus (ce qui peut faire mal, tirer un peu…), mais dans l’ensemble, cela n’a rien de traumatisant.

Pour Salwa Errarhay, Directrice du centre anti-poux Bye Bye Nits Rabat ("au revoir lentes" en anglais"), une franchise spécialisée qui dispose d'un réseau de plus de 400 centres dans le monde, il existe encore plusieurs idées reçues dans il s'agit des poux.

HuffPost Maroc : Qu’est ce que Bye Bye Nits ?

Mme Errarhay : Bye Bye Nits (signifiant "au revoir lentes" en anglais) est un centre de traitement et de prévention de poux et des lentes. Nous utilisons un traitement 100% naturel qui est valable pour toutes les personnes indépendamment de l’âge. Nous traitons en plusieurs séances. Chaque séance se déroule en 3 étapes: d’abord on va diviser les cheveux en 6 parties, puis on va utiliser un appareil spécial qui va aspirer tous les parasites. Ensuite, nous passons la deuxième étape, dans laquelle, en s’aidant d’un peigne à lentes métallique, on va brosser les cheveux. Enfin, mèche par mèche, nous allons examiner les cheveux en profondeur, à l’aide d’une loupe qui dégage une lumière pulsée spéciale, qui nous permet de tuer même les plus petites lentes. Le but est d’éradiquer définitivement tous les poux et lentes. Au bout du quatrième jour, les parents reviennent pour un premier contrôle, puis ils reviennent de nouveau au huitième jour pour un second contrôle.

Quelles sont les zones sensibles à surveiller?

Les zones chaudes: dernière les oreilles, au niveau de la nuque, la franges, la couronne de la tête… Ce sont des zones où les poux et les lentes aiment proliférer et auxquelles il faut prêter une grande attention.

De quoi se compose votre clientèle? Recevez-vous plus d’enfants que d’adultes?

Nous traitons des enfants autant que les parents qui sont en général contaminés par leurs enfants. Nous traitons également les femmes enceintes qui sont des sujets idéaux à la contamination de par leurs hormones. Nous recevons aussi beaucoup d’adolescents qui se passent les poux souvent en se collant la tête pour faire des selfies, ils sont souvent contaminés par leurs plus jeunes frères et se les passent entre eux. Les poux circulent très vite parmi les adolescents. Puis il y a beaucoup de parents. Souvent les mamans qui dorment avec leurs enfants, les prennent dans leurs bras et se touchent donc les cheveux, elles contaminent ensuite le papa…

Quel est le cycle de reproduction d’un pou?

Il est de 35 jours. Il suffit d’avoir 1 seul pou, qui va commencer à pondre. Ces œufs ont besoin de 7 jours pour éclore. Une fois l’éclosion faite, on va avoir un petit pou qui sa sucer le sang depuis le cuir chevelu, il va ainsi libérer de la salive. C’est elle qui est responsable des démangeaisons. Puis à 9 jours, le pou sera adulte, et va commencer à s’accoupler, puis a pondre des œufs. Il faut savoir que chaque jour un pou peut pondre entre 5 et 10 œufs.

Comment se déplace un pou?

Un pou peut traverser 25 cm en 1 minute! C’est impressionnant vu sa taille. Il faut savoir qu’un pou ne vole pas et ne saute pas. Il passe d’une tête à l’autre, c’est pourquoi les enfants sont les premiers sujets. Ils se transmettent les poux le plus souvent lors des siestes, en regardant la télévision ou les tablettes, en s’échangeant les casquettes…

Une erreur commune?

Beaucoup de parents pensent qu’en utilisant des shampoings anti-poux même quand leurs enfants n’en ont pas, ils préviennent leur apparition. C’est faux, comme pour tout traitement le corps développe une résistance. Beaucoup aussi lient le fait d’avoir des poux à l’hygiène. Il faut savoir que cela n’a absolument rien à voir.

Comment prévenir?

Il est très difficile de prévenir. Mais par mesure de sécurité, les petites filles doivent le plus souvent avoir les cheveux attachés, idéalement faire une tresse. Examiner les cheveux des enfants tous les 3-4 jours. L’école a un grand rôle à jouer de prévention. Beaucoup de parents se plaignent de cela. Ils traitent leurs enfants, éradiquent les poux puis dès que l’enfant revient à l’école, il est de nouveau contaminé, cela peut être déstabilisant! Il faut également qu’au niveau des écoles, on vérifie que les enfants n’ont pas de poux.

Changer les taies d’oreillers tous les jours, aiderait-il à prévenir?

Pas besoin de le faire tous les jours. Quand l’enfants à des poux, il faut tout enlever et stériliser le linge et les vêtements de l’enfant à plus de 60°, ainsi que tous les objets comme les barrettes, chouchous, bandeaux… Puis passer l’aspirateur à la maison, sur les sofas, canapés...

Une fois traité, l’enfant peut-il revenir à la classe le lendemain ?

Oui, nous éradiquons tous les poux, mais quand un pou pond une lente le même jour, il est impossible de la trouver le jour-même avec notre loupe. C’est pourquoi nous demandons aux patients de revenir au 4ème et au 8ème jour. Cependant, il faut savoir que la contamination ne se fait que par les poux, la lente, elle, est fermement fixée. Il n’y a donc aucune transmission possible et l’enfant peut retourner à l’école, il doit cependant revenir au 4ème et au 8ème jour, pour nous assurer que cet enfant est traité à 100%.

LIRE AUSSI: