Tunisie: La dette publique grimpe à 66,9 % du PIB en juin 2017

Publication: Mis à jour:
ECONOMY TUNISIA
Tunisians walk past shops closed by their owners as part of a one-day strike in protest against the increase of the numbers of street vendors in the centre of Tunis on March 28, 2017. / AFP PHOTO / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images) | FETHI BELAID via Getty Images
Imprimer

ÉCONOMIE- Jusqu'à fin juin 2017, la dette de la Tunisie a grimpé pour se situer à 66,9% du PIB du pays contre 60,3% en juin 2016, d'après une note de la dette publique tunisienne publiée le 4 septembre 2017 par le ministère des Finances.

En valeur, l'endettement public tunisien a passé entre 2016 et 2017 de 52,700 millions de dinars à 62,791 millions de dinars, l'équivalent d'environ le double de l'actuel budget d'État tunisien soit 32,270 millions de dinars.

dette

Représentant plus de deux tiers de la dette publique ( 43,6 milliards de dinars) la dette extérieure est composée de 47% de dettes diverses, 15% de dettes bilatérales et 38% du côté marché financier mondial.

dette publique

dettes

Tandis que la dette intérieure qui représente 20.45% du taux d'endettement par rapport au PIB est composée essentiellement de Bons de Trésors Assimilables (64%) et de dépôts à la TGT (28%).

Quant au service de la dette enregistré à la fin du premier semestre de 2017, ce dernier s'est nettement accru en frôlant la valeur de 3,6 milliards de dinars en juin, contre 2 milliards de dinars pour la même période de l'année précédente.

service dette

Selon le même document, la Tunisie a tendance de s'endetter de plus en plus auprès d'institutions internationales. En effet, l'emprunt extérieur enregistré en juin 2017 est de 5596,4 millions de dinars contre 4010,8 millions de dinars pour l'année 2016. Alors que les emprunts intérieurs se sont rétrécis en passant de 3888,6 millions de dinars en 2016 à 925,7 millions de dinars en fin du premier semestre de l'année en cours.

endettement

LIRE AUSSI: Moody's revoit à la baisse la note de crédit de la Tunisie à avec perspectives négatives

A première vue, un taux d'endettement dépassant le seuil de 60% représente un ratio assez élevé, et on peu même parler de surendettement. Or, d'après l'économiste Nizar Fassi, si on compare ce taux aux taux moyens d'endettement des autres pays, la Tunisie, malgré la conjoncture économique supposée chaotique, dispose d'un faible endettement.

La Grèce, une nation à laquelle souvent les journaux font référence pour évoquer le cas de la Tunisie, dépasse les 176 %. Le ratio d'endettement du Japon, le modèle de référence pour une frange de la population, se monte à plus de 250 % du PIB.

Les États-Unis d'Amérique outrepasse les 103 %, la France à près de 100 %, le Maroc, un partenaire et concurrent proche, dépasse les 63 % en ratio d'endettement par rapport à son PIB.

LIRE AUSSI: La dette publique tunisienne: Taux et perspectives

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.