La question des frontières entre le Maroc et l'Algérie s'invitera au 1er Salon du livre maghrébin

Publication: Mis à jour:
ALGERIA MOROCCO BORDER
A soldier walks on the Algerian side of the Algeria-Morocco border as Algerian flags sway in the wind, near Tlemcen, at a border post in the Marsat Ben M'Hidi region, on July 14, 2011. Morocco's King Mohammed VI may be pressing hard for better relations with neighbouring Algeria and the re-opening of the border, but the unresolved Western Sahara question stands in the way of any real progress, analysts say. Morocco closed the border following a 1994 Islamist militant attack in Marrakesh, which i | FAROUK BATICHE via Getty Images
Imprimer

Initié par l’Agence de l’Oriental et les éditions La Croisée des Chemins, le 1er Salon du livre maghrébin, qui aura lieu du 21 au 24 septembre prochains dans la ville marocain d’Oujda, sera, pour les écrivains marocains et algériens, une opportunité de débattre de thèmes divers dont l’ouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc fermées depuis 1994.

C’est ce qu’indique Abdelkader Retnani, directeur des éditions La Croisée des Chemins, cité par le journal marocain Aujourd’hui le Maroc. "Nous voulons que nos amis écrivains répondent à la question des frontières algériennes fermées voire permettent et appellent à l’ouverture de celles-ci. L’avenir pour nous c’est le Maghreb", indique-t-il.

L’événement rassemblera, selon Abdelkader Retnani, 200 intellectuels issus de l’ensemble des pays du Maghreb et d’Afrique, son invité d’honneur étant le Sénégal.

Parmi les écrivains attendus à ce grand événement, l’éditeur marocain cite les Algériens Wassini Laaradj et Nasser Eddine Hammodui, le Tunisien Hassouna Mesbahi, le Mauritanien Abdellah Oueld Mhammedi ainsi que les Marocains Mohamed El Achâari, Jalil Bennani, Driss Jaydane, Bouazza Benachir, Asmae Lemrabet, Rachid Benzine, Mahi Binebine, Rajae Benchemssi, Maria Guessous et Sonia Terrab et bien d’autres.

Un hommage particulier sera rendu, lors du ce 1er Salon du livre maghrébin, aux deux figures féminines de la littérature maghrébine Fatima Mernissi et Assia Djebar, rapporte Aujourd’hui le Maroc.

Pour rappel, en octobre 2011, des militants des droits de l’homme et des associations algériennes dont RAJ avaient lancé un appel pour l’ouverture des frontières entre les deux pays voisins.

Cet article a été publié initialement sur Maghreb Emergent.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...