Voici la première chose que vous devriez faire lorsque vous vous sentez malheureux

Publication: Mis à jour:
DEPRESSION
Getty Images/iStockphoto
Imprimer

Se sentir malheureux n'est pas la chose la plus plaisante. Pour la plupart d'entre nous, lorsque nous nous sentons malheureux, nous voulons naturellement mettre de côté ce genre de pensées et passer à quelque chose de plus positif.

Selon Mo Gawdat, vous devriez faire tout le contraire: confronter ces sentiments lorsqu'ils vous viennent en tête. Mo Gawdat, auteur du livre Solve for Happy, est ingénieur et chef de la direction des affaires au "moonshot lab", le laboratoire de recherche et développement d'Alphabet.

"Lorsque quelque chose déclenche votre malheur, visitez-le", a affirmé Gawdat lors d'un récent atelier à New York, selon Shana Lebowitz du Business Insider. Il compare cela à penser à ce que vous avez mangé lorsque vous commencez à ressentir un mal de ventre, mais comme Lebowitz l'a souligné, il est parfois plus facile de reconnaître une affection physique que réaliser que vous vous sentez malheureux.

"Seriez-vous capable de prendre une pause assez souvent pour reconnaître ce que vous ressentez à l'intérieur de vous ?», a élaboré Gawdat dans une entrevue ultérieure avec BI. «Même si vous ne savez pas comment régler cela, reconnaissez que 'Je ne me sens pas bien'".

Alors que le conseil de Gawdat semble plutôt dérangeant, une nouvelle étude vient l'appuyer. Une recherche publiée dans le Journal of Experimental Psychology: General a découvert que pour certaines personnes, le secret du bonheur est la capacité à se sentir parfois minable.

L'étude a sondé 2300 étudiants d'âge collégial aux États-Unis, au Brésil et en Chine, leur posant des questions à propos des émotions qu'ils aimeraient ressentir davantage ou moins, et quelles émotions ils ressentent réellement. Les étudiants qui ont rapporté avoir une plus grande satisfaction de vie et moins de symptômes dépressifs étaient ceux qui ressentaient l'émotion la plus juste à ce moment, même si l'émotion était négative.

'Vouloir être heureux ou joyeux tout le temps n'est pas très réaliste», a précisé au HuffPost Maya Tamir, professeure de psychologie à l'Université hébraïque de Jérusalem. «Ne jamais vouloir ressentir de la tristesse, de la colère ou de la peur n'est pas réaliste. Si nous sommes capables d'accepter et même d'accueillir les émotions que nous avons, même si elles sont plaisantes ou ou, nous avons plus de chance d'être heureux et davantage satisfaits".

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été adapté de l'anglais.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Combattre la dépression saisonnière
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction