Les pèlerins tunisiens ont fait face à plusieurs difficultés en effectuant les rites de pèlerinage (Ministère)

Publication: Mis à jour:
HAJJ
Muslim pilgrims circumambulate the Kaaba, Islam's holiest shrine, at the Grand Mosque in Saudi Arabia's holy city of Mecca on September 3, 2017, during the annual Hajj pilgrimage. / AFP PHOTO / KARIM SAHIB (Photo credit should read KARIM SAHIB/AFP/Getty Images) | KARIM SAHIB via Getty Images
Imprimer

Le bilan des Tunisiens décédés dans les lieux saints, en Arabie Saoudite, s'élève à cinq, annonce le ministère des Affaires religieuses dans un communiqué rendu public.

En effet, le mardi 5 septembre 2017 un cinquième pèlerin tunisien, âgé de 65 ans et originaire de la de la délégation de Hraïria à Tunis, a perdu la vie sur la terre sainte. Il était au Hajj avec son épouse.

LIRE AUSSI: Hajj 2017 : Décès d'un quatrième pèlerin tunisien

Le premier vol de retour des pèlerins tunisiens arrivera aujourd’hui à 18h

La délégation officielle de pèlerins tunisiens arrivera, mercredi 6 septembre 2017, à l’Aéroport international Tunis- Carthage, à bord du premier vol retour des lieux saints, annonce un communiqué publié mardi à l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA).

L’avion en provenance de Djeddah atterrira à 18 heures au terminal II de l’aéroport Tunis Carthage. Les vols retour des pèlerins tunisiens se poursuivront jusqu’au 21 septembre 2017.

Conditions difficiles: l'espace réservé aux pèlerins tunisiens à Mina était insuffisant

Dans une déclaration à l’agence TAP, Samir Ben Nassib, responsable au ministère des affaires religieuses a annoncé qu’aucune disparition n’a été enregistrée. Les pèlerins tunisiens ont fait face à plusieurs difficultés en effectuant les rites de pèlerinage, a-t-il indiqué.

Et d’ajouter que l’espace réservé par les autorités saoudiennes aux pèlerins tunisiens à Mina était exigu et ne pouvait pas contenir la totalité des pèlerins. Ces problèmes ne concernent pas seulement les pèlerins tunisiens mais à toutes les autres délégations.

Selon le responsable, les autorités saoudiennes ont été contraintes de réduire les espaces réservés aux différentes délégations de pèlerins vu l’exigüité des lieux et le nombre sans cesse croissant de pèlerins.

Cette année le nombre de pèlerins tunisiens s’élève à 10374, dont environ la moitié (4701) sont des femmes. La tranche d’âge des pèlerins pour cette année varie entre 61 et 98 ans.

Le Hajj 2017 est déjà sujet à beaucoup de remous. En effet, le 08 août dernier, une plainte a été déposée par l'association "Riâayat Dhouyouf Arrahmane" à l'encontre de la Société des Services Nationaux et des Résidences (SNR) pour avoir enfreint la loi relative à la protection du consommateur, en l'occurrence, les pèlerins tunisiens, signalant au passage de nombreux dépassements dont notamment le prix excessif du pèlerinage.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.