Tunisie a accueilli plus de 4,6 millions de touristes. Évolution de plus de 44% du marché français

Publication: Mis à jour:
TUNISIA TOURISM
A tourist sunbathes on the beach in Sousse, Tunisia, August 2, 2017. Picture taken August 2, 2017. REUTERS/Zoubeir Souissi | Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

TOURISME-La ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Selma Elloumi Rekik a révélé lors d'un point de presse, tenu ce mardi 5 septembre, les indicateurs du secteur touristique pour cette saison.

"La Tunisie a accueilli au 31 aout 2017, plus de 4,6 millions de touristes, avec un retour remarquable des marchés traditionnels. A ce titre, le marché français a enregistré une évolution de plus de 44% avec l’'arrivée d’'environ 400 mille touristes français. Les marchés allemand et britannique sont également en nette progression", a-t-elle indiqué.

La ministre a aussi évoqué l’'évolution du marché chinois, qui figure parmi les nouveaux marchés de la Tunisie, malgré l’absence d’'une liaison aérienne entre les deux pays, affirmant qu’'un travail sera mené pour étudier la possibilité de lier la Tunisie à la Chine. Elle a aussi souligné l’évolution enregistrée par le marché algérien (60%), le marché intérieur et celui formé par les tunisiens résidents à l’'étranger.

Ces chiffres confirment le constat de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) qui a révélé que la Tunisie est désormais une destination touristique prisée qui jouit d'une notoriété de plus en plus importante, selon son rapport des tendances touristiques pour l'année 2017.

Selon l'OMT, les conseils de voyages fournis par le bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth britannique suite à l'attaque terroriste sur la plage d'un hôtel à Sousse auraient favorisé la reprise de confiance des touristes. L'OMT avance une augmentation du trafic touristique en Tunisie de 32% et indique que près de 7.5 millions de touristes visiteraient la Tunisie en 2017, un chiffre proche des 7,8 millions recensés en 2010, toujours selon l'OMT.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.