La Tunisie maintient sa 2ème place mondiale en production d'huile d'olive grâce à la récolte record de 2017

Publication: Mis à jour:
OLIVE OIL
Apostolos Mastoris
Imprimer

Le ministre de l'Agriculture, Samir Taieb, a annoncé ce mardi 5 septembre pendant une conférence de presse que les prix de vente de l'huile d'olive afficheront une baisse pour cette saison 2017.

Selon le ministre, la bonne récolte de cette année ainsi que le volume d'exportation prévu sont les principales causes de cette baisse de prix qui bénéficiera à tous les Tunisiens.

"Nous savons tous que quand la demande augmente, les prix de vente baissent" a-t-il déclaré.

Les chiffres annoncés pendant la conférence semblent prometteurs. Ainsi, une hausse de 20% dans la production de l'huile d'olive est prévue cette année par rapport à l'année dernière, une production qui permettra à la Tunisie de continuer à occuper la deuxième place mondiale dans la production de l'huile d'olive.

Sur le plan de la situation des récoltes agricoles pour cette année 2017, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Agriculture et des Ressources Hydrauliques, Omar El Behi, avait déclaré que l'année avait bien commencé mais que plusieurs régions comme le Kef avaient connu une absence quasi-totale de pluie ce qui a nui à la récolte, a-t-il déploré.

Quant à la production d'huile d'olive, le secrétaire d'État avait estimé en juillet dernier que la Tunisie ne peut que faire mieux que l'année dernière: "L'année dernière était une année très moyenne. On avait récolté 100.000 tonnes seulement alors qu'habituellement on fait 180.000 tonnes" ajoutant qu'il attend "une belle récolte cette année".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.