Voici les pays où les jeunes de la région MENA veulent s'expatrier pour leur carrière

Publication: Mis à jour:
ARAB MEN
Voici les pays où les jeunes de la région MENA souhaitent s'expatrier pour leur carrière | valentinrussanov
Imprimer

TRAVAIL - Si vous deviez choisir un pays où vivre pour trouver du travail ou faire avancer votre carrière, où iriez-vous? C'est l'une des questions posées à 31.000 jeunes âgés de 18 à 35 ans dans 186 pays par le Forum économique mondial, pour son rapport annuel "Global Shapers", qui recueille différentes statistiques sur les attentes des jeunes dans le monde.

Au niveau de la région MENA (Moyen-Orient/Afrique du nord), près de 2.000 personnes ont été interrogées en provenance de onze pays: Palestine, Jordanie, Bahreïn, Égypte, Maroc, Arabie saoudite, Yémen, Liban, Israël, Émirats arabes unis et Syrie.

Les États-Unis en tête

Selon les résultats de l'enquête, 84,1% des jeunes de la région MENA envisagent de partir à l'étranger pour trouver un travail ou poursuivre leur carrière, et 15,9% ne le souhaitent pas. Parmi ceux qui veulent s'expatrier, le premier choix se porte sur les États-Unis (19%).

Les Émirats arabes unis attirent également les jeunes de la région, qui sont 12% à vouloir y habiter pour travailler. Le Canada (11%), le Royaume-Uni (10%), l'Allemagne (9,2%) et la Turquie (5,5%) complètent le tableau.

Close
Les pays où les jeunes de la région MENA veulent travailler
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Dans la liste des deuxièmes choix, les mêmes pays sont cités, mais dans un ordre différent: les États-Unis arrivent en tête, suivis du Royaume-Uni, des Émirats arabes unis, du Canada, de l'Allemagne et de la Turquie.

Des choix qui suivent, plus ou moins, la tendance au niveau mondial. Selon le rapport, la majorité des jeunes sondés dans le monde ont ainsi une préférence pour les États-Unis (18,2%), suivis du Canada (12,4%) et du Royaume-Uni (9,6%). Le top 10 est complété par l'Allemagne (8,2%), l'Australie (5,0%), la Suisse (4,1%), la France (3,8%) l'Espagne (3,6%), la Suède (2,4%) et les Pays-Bas (2,3%).

Se créer des opportunités de travail

"Les progrès technologiques et les opportunités de mobilité mondiale étant plus accessibles, il n'est pas surprenant que la grande majorité des jeunes soient prêts à vivre en dehors de leur pays de résidence afin de trouver un emploi ou d'avancer dans leur carrière", note le rapport.

Pour le Forum économique mondial, le fait que de nombreux jeunes souhaitent s'expatrier pour des raisons liées au travail "casse le mythe selon lequel les jeunes sont paresseux" dans leur recherche de travail. "En fait, ils ont tendance à changer souvent d'emploi, mais l'analyse indique que c'est pour des raisons pragmatiques, afin de se créer de meilleures chances de trouver du travail ou de favoriser leur développement professionnel."

LIRE AUSSI: