Tunisie: Baisse de 12,7 % des investissements agricoles privés agréés par l'Apia

Publication: Mis à jour:
TUNISIA AGRICULTURE
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Les investissements agricoles privés agréés par l’Apia ont baissé de 12,7 %, durant les sept premiers mois de 2017, pour un volume de 304,7 MD contre 349,2 MD pour la même période de 2016 et 243,2 MD durant la même période de 2015 (+25,3%).

Selon l’Agence de promotion des investissement agricoles, “ce déclin est dû à la période transitoire entre le code d’investissement et la nouvelle loi et qui nécessite plus de temps pour simplifier et communiquer les spécificités de la nouvelle loi auprès des différents intervenants”.

L’Apia indique disposer de 1450 dossiers d’une valeur de 135 MD qui seront présentés aux prochains comités d’octroi d’avantages, ”ce qui va permettre de regagner la cadence positive de l’investissement. Ces investissements approuvés vont permettre la création de 2843 emplois permanents dont 160 pour les diplômés de l’enseignement supérieur contre 3067 emplois permanents avec 159 pour les diplômés de l’enseignement supérieur durant la même période de 2017″.

D'après Karim Fraj, directeur régional de l’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA) à Monastir, le nouveau code d’investissements est à même de contribuer à la hausse du volume des investissements agricoles grâce aux avantages et exonérations fiscales qui peuvent atteindre 70% de la valeur du projet. “Le nouveau code d’investissements vise à garantir le développement régional, intégré, équilibré et durable et à promouvoir l’exportation dans le secteur de l’agriculture et de la pêche”, a-t-il précisé lors d'une journée de sensibilisation organisée jeudi 1er juin dans la région de Monastir.

De son côté, le président de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche à Monastir, Mohamed Dghaïem, indiquera qu’environ 80% des petits agriculteurs devront profiter des avantages du nouveau code d’investissement qu’il a qualifié de “révolutionnaire et important”.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.