Fin de service pour la navette maritime de la baie d'Alger

Publication: Mis à jour:
A
ENTMV Algérie Ferries/facebook
Imprimer

Alors que les températures à Alger continuent d’avoisiner les 30 degrés, la société de transport maritime algérienne Algerie Ferries a décidé que l’hiver était déjà là et a donc mis fin au service des bateaux navettes qui reliaient le port de la Pêcherie d’Alger à celui d’El Djamila (la Madrague).

Des usagers de la navette Algérie Ferries ont été surpris de découvrir ce matin 4 septembre que le terminal des bateaux-bus reliant le port de la Pêcherie d’Alger aux autres villes côtières était fermé. Algerie Ferries n’ayant pas informé les usagers de cet arrêt (pas d’affichage sur place, pas d’affichage dans les bureaux commerciaux d’Algerie Ferries, rien sur le site ou la page FB de la compagnie maritime) certains usagers s’en étaient allés hier en pensant qu’il s’agissait d’une vacance du à l’aid.

Cette ligne maritime exploitée par le département de transport urbain d’Algérie Ferries a repris son service en juillet 2017. Les navires longeaient toute la côte de cinq communes du centre à l’ouest de la capitale, et au depart, selon les prospectus de la compagnie maritime, il était meme question qu’il y ait des arrêts à Bab El Oued, Bologhine, Raïs Hamidou, etc. Mais meme s’il ne s’agissait au final que d’un direct Alger-La Madrague, celle-ci assurait 5 rotations par jour et permettait a ceux qui étaient au courant de son existence, d’éviter les embouteillages en s’offrant le plaisir d’un transport par mer.

Selon un employé de l’entreprise maritime Algérie Ferries, les navires ont effectué leur dernier voyage le 31 aout, expliquant que les navires mis en service pour cette navette ne peuvent pas continuer à naviguer en automne et en hiver.

"Les navires qui ont été affrétés pour assurer les différentes stations de la cote algéroise ne peuvent pas naviguer quand il y a du vent ou quand la mer est agitée. Ces bateaux-bus reprendront les voyages l’été prochain" a-t-il précisé. Il a également ajouté que l’entreprise a informé les clients de cet arrêt sur son site web.

Amina une habituée de la navette maritime Alger- La Madrague se dit étonnée de cette décision. Elle affirme avoir pris la navette la semaine dernière mais aucune information n’a été diffusée au niveau du port.

"J’habite à La Madrague et je prends souvent les navires pour me rendre chez moi, c’est à la fois un gain de temps et une balade agréable. Parfois les navires sont à l’arrêt quand il pleut mais ils reprennent dès que la météo s’améliore" souligne-t-elle.

A Algerie Ferries, les responsables du transport urbain semblent penser que les Algérois ne portent aucun intérêt à la navette maritime Ain-Benian - Alger, “les passagers de cette navette n’étaient jamais bien nombreux” nous a encore explique l’employe de la compagnie maritime. Mais s’ils étaient mieux informés par Algerie Ferries de l’existence même de cette ligne, de ses horaires (introuvables sur le site, il faut se déplacer sur place aux guichets pour les avoir),il est probable que les habitants de l’une des zones les plus congestionnées de la capitale se jetteraient en masse sur ces bateaux.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.