Éco-Écoles: 67 écoles hisseront le Pavillon vert à la rentrée scolaire

Publication: Mis à jour:
PAVILLON VERT ECOECOLES
fm6e.org
Imprimer

ENVIRONNEMENT - La compétition a été rude. Sur 164 écoles inscrites pour l'obtention du Pavillon Vert, seules 67 ont réussi à décrocher ce label. Ces écoles primaires vont donc hisser le Pavillon Vert à la rentrée scolaire de septembre 2017, dans le cadre du programme Éco-Écoles mené par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement.

Il a fallu participer à un parcours de sept étapes, d'une durée de trois ans, portant sur des thèmes environnementaux comme l’eau, l’énergie et les déchets, indique un communiqué de la Fondation relayé par la MAP. D’autres écoles, en route vers le label, ont validé une étape du parcours. Parmi elles, 45 ont décroché un certificat d’argent et 51 ont remporté un certificat de bronze, ajoute le communiqué.

Le programme enregistre un engouement certain auprès des écoles. Pour preuve, si l'on comptait 119 candidatures l'année passée, l'augmentation est de presque +44% cette année, indique la même source, précisant que 2.460 écoliers, encadrés par 490 professeurs coordinateurs du programme, se sont mobilisés pour mieux impliquer leur école dans la protection de l’environnement.

Ces éco-écoliers ont notamment organisé avec l’association des parents d’élèves de chacun de leur établissement des sessions de sensibilisation. Objectif: apprendre aux mères de famille à réduire leur consommation d’eau et d’électricité. Selon la même source, ces élèves ont montré comment, grâce à des gestes simples et une bonne gestion environnementale, ils avaient réduit le montant payé à la fin de chaque mois par leur école.

Ainsi, au niveau de l'Éco-École Abdelmoumen de Rabat, les élèves âgés de 5 à 6 ans ont créé un jeu pour réutiliser les bouchons de bouteilles leur permettant de s’initier aux chiffres et aux mathématiques. À Ouarzazate, les élèves de l’Éco-École Naciria, située à proximité de la centrale solaire Noor, ont développé un four solaire, ajoute la même source. Et de souligner que plusieurs autres thématiques ont été abordées par les Eco-écoliers, notamment la gestion de l’eau, l’énergie, la valorisation des déchets, la biodiversité, l’alimentation, les changements climatiques et la solidarité.

Cette pédagogie est l'un des fondements du programme Éco-Écoles déployé par la Fondation pour l’Éducation à l’Environnement (FEE) dans 68 pays, dans le but est d’éduquer et de sensibiliser les écoliers à l’environnement d'une manière à la fois ludique et tournée vers l’action. Au Maroc, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement a introduit ce concept en 2006, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de la Recherche scientifique et de l’Enseignement supérieur.

Le programme est passé, en dix ans, de 17 à 1.636 écoles inscrites, dont 44% sont urbaines et 56% rurales, représentant aujourd’hui 755.868 Eco-écoliers de 6 à 12 ans et 24.473 enseignants sensibilisés.

LIRE AUSSI: