La menace terroriste persiste notamment à la frontière tuniso-algérienne, selon le ministre de l'Intérieur

Publication: Mis à jour:
HEDI MAJDOUB
Tunisian Interior Minister Hedi Majdoub (R) stands next to Head of the National Security, Abderrahmane Belhaj Ali, on June 1, 2016, outside the interior ministry in Tunis. / AFP / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images) | FETHI BELAID via Getty Images
Imprimer

"La menace terroriste persiste en Tunisie notamment, dans les zones frontalières ce qui requiert une veille et une action permanente pour contrecarrer toute tentative voire plan ciblant la sécurité et la stabilité du pays", a estimé vendredi, le ministre de l'intérieur, Hédi Majdoub.

Majdoub, qui effectuait le 3 septembre, une visite d'inspection aux unités sécuritaires opérant dans le gouvernorat de Jendouba, a confié à l'agence TAP que son département reçoit encore des informations faisant état de la présence de groupes terroristes retranchés sur les hauteurs proches de la frontière tuniso-algérienne et ailleurs.

Il a, à cet égard, souligné le degré élevé de vigilance et de promptitude observé par l'appareil sécuritaire pour faire face à toute éventuelle menace terroriste.

Le ministre de l'intérieur estime, par ailleurs, "normal" de se voir ainsi que son département assujettis aux pressions exercées par certains partis politiques et autres composantes de la société civile.

Ce qui est d'autant plus normal, a-t-il ajouté, c'est "de se trouver en permanence auprès des sécuritaires en toutes circonstances".

Il a, à ce propos, assuré n'accorder aucun intérêt aux tiraillements politiques ni aux déclarations sur son probable écartement de la prochaine équipe gouvernementale, mais plutôt se focaliser sur l'institution sécuritaire ainsi que sur les efforts et les programmes à mettre en œuvre pour préserver la sécurité et la stabilité du pays en cette phase délicate.

Lors de sa visite, Majdoub a inauguré un nouveau poste frontalier avancé de la Garde nationale dans la région de "Barakat" (délégation Ghar Dima).

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.