Le plasticien et calligraphe tunisien Nja Mahdaoui en lice pour les "Global Art Awards 2017" à Dubaï

Publication: Mis à jour:
D
Facebook page Nja Mahdoui
Imprimer

CULTURE-Le plasticien et calligraphe tunisien Nja Mahdaoui concourt actuellement pour la prochaine édition des "Global Art Awards 2017".

L'événement, notamment organisé par l’association "Middle East Art Collector", célèbre les réalisations d'artistes internationaux à travers différentes catégories, en mettant en lumière l'art et la culture au Moyen-Orient.

Une plateforme permettant de sélectionner les meilleures œuvres est ainsi ouverte au public sur le site officiel des Global arts Awards. La compétition est placée sous l'arbitrage d'un jury composé d'importantes personnalités issues du monde artistique parmi lesquels plusieurs critiques, galeristes, éditeurs et entrepreneurs notables.

Né en 1937 à Tunis, Nja Mahdaoui est diplômé de l'Accademia di Sant' Andrea de Rome et de l'École du Louvre à Paris. Ses œuvres sont conservées dans de prestigieuses collections publiques à travers le monde comme le British Museum à Londres, le National Museum of Scotland à Édinburg, l'Institut du monde arabe à Paris, la Barjeel Art Foundation à Sharjah, ou encore le Contemporary Museum of Calligraphy à Moscou.

Il s'agit ici de la première participation du plasticien à la compétition des Global Art Awards. "C'est la première fois que je réponds positivement à ce genre d'initiative – car elle répond au questionnement autour de l'innovation dans le processus des manifestations classiques – entre galeristes, musées et foires d'art… Toutefois, la liberté du vote par le canal des réseaux sociaux reste tributaire des goûts en attendant le verdict du jury officiel," explique Nja Mahdaoui au HuffPost Tunisie.

Une série de cinq de ses œuvres, intégrant la technique de la calligraphie, sont ainsi à sélectionner : Astar, une technique mixte polychrome sur toile de lin de grand format (140 x 200 cm); Transe, également une technique mixte polychrome sur toile de lin au format monumental (300 x 700 cm), réalisée en 2013; Maqam Essafa, (littéralement "station de la pureté"), une sculpture en bronze doré, réalisée en 2011, grâce à la technique du moulage à la cire perdue, permettant une création d'une grande finesse, (85 x 78 x 60 cm); Designs for 4 aircrafts ("design de 4 avions"), les designs calligraphiques ornant quatre avions de Gulf Air réalisées en 2000 à l’occasion du 50ème anniversaire de la compagnie aérienne bahreïnienne; Enfin Douroub, (littéralement "sentiers") une installation de vingt tambours en suspension, ornés de calligraphies, réalisée en 2015.

À l'issu des délibérations, les prix seront décernés au cours d’une cérémonie qui aura lieu le 17 novembre 2017 à Burj Khalifa au cœur de Dubaï, aux Emirats Arabes Unis.

LIRE AUSSI: Nja Mahdaoui: Une empreinte tunisienne à l'international

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.