M'jid El Guerrab mis en examen pour "violences volontaires avec arme"

Publication: Mis à jour:
MJID
DR
Imprimer

FAIT-DIVERS - Visé ce samedi 2 septembre par l'ouverture d'une information judiciaire pour "violences volontaires avec arme", le député LREM (La république en marche) M'jid El Guerrab mis en examen pour "violences volontaires avec arme" ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à huit jours, a indiqué son avocat Yassine Yakouti.

"M. El Guerrab regrette naturellement la tournure prise par les événements", a déclaré son avocat. Ce dernier précise que le député placé en garde à vue hier, "conteste être à l'origine de cette altercation" survenue mercredi à Paris.

C'est le site du magazine Marianne qui a révélé l'altercation ayant opposé le député franco-marocain à Boris Faure, reponsable politique PS (Parti socialiste) ce mercredi 30 août. D'abord verbal, l'affrontement aurait dérapé au moment où Faure aurait traité El Guerrab de "sale arabe". Le député LREM aurait alors asséné de "violents coups de casque" à Boris Faure, premier secrétaire de la fédération PS des Français de l'étranger. L'hebdomadaire précise que les deux hommes entretiennent un contentieux politique depuis fin 2016, au moment où M'Jid El Guerrab quittait le PS pour rejoindre les rangs macronistes.

LIRE AUSSI: