Le leader de Daech, Abu Bakr al-Baghdadi, probablement encore en vie selon un responsable américain

Publication: Mis à jour:
ABU BAR AL BAGHDADI DAECH
Le leader de Daech probablement encore en vie selon un responsable américain | Reuters TV
Imprimer

TERRORISME - Le leader de Daech, Abu Bakr al-Baghdadi, est probablement encore vivant et se cacherait dans la zone frontalière entre la Syrie et l'Irak, dans la vallée de l'Euphrate, a déclaré jeudi 31 août un haut responsable américain.

"Nous le cherchons tous les jours. Je ne pense pas qu'il soit mort", a déclaré le lieutenant-général Stephen Townsend, commandant de la coalition américaine contre Daech en Irak et en Syrie, lors d'une conférence de presse, rapporte The Guardian.

Depuis que les jihadistes de Daech ont été chassés de leurs bastions à Mossoul, Raqqa et Tal Afar, le chef de l'organisation terroriste aurait fui dans la vallée de l'Euphrate.

Cette région, qui s'étend de Deir ez-Zor en Syrie à Rawa en Irak, abriterait également la plupart des cellules terroristes responsables de la planification des attaques à l'étranger et probablement liées à Abdelbaki Es Saty, l'imam qui serait au centre des attentats perpétrés en août à Barcelone, selon le New York Times.

"Quand nous le trouverons (Abu Bakr al-Baghdadi), je pense que nous allons essayer de le tuer en premier. Il ne vaut probablement pas la peine d'essayer de le capturer", a déclaré Stephen Townsend.

Alors que sa tête est mise à prix pour 25 millions de dollars, le leader de Daech, originaire de l'Irak, n'aurait toujours pas été capturé. Mi-juin, la Russie avait annoncé vérifier s'il était mort lors d'un bombardement de l'armée russe en Syrie.

"Je n'ai vu aucune preuve convaincante, renseignement ou rumeur de sa mort (...) Il y a aussi des indicateurs dans les canaux de renseignement selon lesquels il est encore en vie", a précisé Stephen Townsend.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, a déclaré que la ville de Tal Afar, au nord du pays, a été libérée du joug de Daech ainsi que la plus grande partie de la province de Ninive, bien que les combats se poursuivent dans la petite ville d'al-Ayadiya.

LIRE AUSSI: Reprise de Mossoul: Y a-t-il un risque de retour au Maroc des combattants de Daech?