Samir El Wafi pourrait être libéré dans les jours qui viennent

Publication: Mis à jour:
SAMIR EL WAFI
Facebook / Samir El Wafi Officiel
Imprimer

Après avoir récupéré une grande partie de son argent estimée à 850 mille dinars, la plaignante ayant engagé des poursuites judiciaires à l'encontre du présentateur TV tunisien Samir El Wafi aurait accepté, selon radio Mosaique FM, de retirer sa plainte après avoir signé un accord de réconciliation.

L'avocat de l'animateur aurait donc déposé une demande de libération provisoire de son client, détenu à la prison de Mornaguia depuis 19 juin dernier.

SelonMosaique FM, le juge en charge de l'affaire se prononcera d'ici lundi prochain.

Samir El Wafi avait été accusé de corruption, conformément à l’article 87 du code pénal qui dispose que "toute personne ayant abusé de son influence ou de ses liens réels ou supposés auprès d'un fonctionnaire public ou assimilé et qui aura accepté, directement ou indirectement des dons, ou promesses de dons, ou présents, ou avantages de quelque nature que ce soit en vue d'obtenir des droits on des avantages au profit d'autrui, même justes, est puni de trois ans d'emprisonnement et de trois mille dinars d'amende. La tentative est également condamnable.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.