Portrait de Imen Troudi, une footballeuse tunisienne hors pair en Islande

Publication: Mis à jour:
D
Facebook Imen Troudi
Imprimer

SPORT- À l’âge de 3 ans, Imen Troudi reçoit le cadeau de sa vie, un ballon de foot, offert par son père. 25 ans plus tard, elle est championne à l’échelle nationale mais aussi internationale.

Imen Troudi, 1ère femme tunisienne et arabe à jouer dans 4 continents: Afrique, Asie, Amérique et Europe. Portrait.

“Le football, plus qu’un sport, c’est un style de vie", lance Imen Troudi au HuffPost Tunisie.

Joueuse de football professionnelle, Imen a participé à un nombre de championnats du monde.

C’est à 17 ans qu’elle intègre sa première équipe, l’équipe féminine du Sahel.

En 2008, Imen joue déjà dans l’Équipe Nationale Tunisienne et est qualifiée pour la coupe d'Afrique des Nations en Guinée équatoriale.

L’équipe féminine tunisienne remporte trois fois le championnat et la quatre fois la coupe d’Afrique, et Imen, faisant jusqu’à aujourd’hui partie de l’équipe nationale, participe chaque année à tous les championnats nationaux.

Lors d’un déplacement en France en 2009, elle est repérée par l’équipe Amiral de Québec, qui l’invite à plusieurs reprises à les rejoindre. Privilégiant ses études, Imen est contrainte de décliner leurs offres, jusqu’en 2012, son diplôme d’éducation physique en poche, elle s’envole vers le Canada.

“Une expérience très spéciale” décrit-elle. Imen se retrouve dans un environnement différent, qui ne l’empêche cependant pas de se démarquer. Elle est élue meilleure joueuse de la W-League -championnat de soccer féminin- et est élue sur l'équipe des étoiles de la W-League.

De 2012 à 2016, Troudi fait partie de l’équipe “Abu Dhabi Country Club”, et enchaîne les victoires.

L'Islande est sa destination suivante, là où elle rejoint le club islandais FC Stjarnan et participe aux Champions League Games.

Quant à ses projets futurs, Imen attend de “voir les possibilités d’évolution avec l’équipe Stjarnan, une des meilleures équipes d’Islande.”

“Je continue la saison avec eux jusqu’en janvier, et si tout se passe bien, je resterai.” annonce-t-elle au HuffPost Tunisie, “Mais bien sûr, j’aspire à rejoindre les grandes équipes d’Europe.”

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.