Al-Hoceima: RSF dénonce l'arrestation "d'un quatrième journaliste-citoyen"

Publication: Mis à jour:
AL HOCEIMA
Le journaliste a été arrêté le 6 août à Marrakech | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

ARRESTATION - Reporters Sans Frontières (RSF) a publie un communiqué ce mercredi 30 août dans lequel elle "dénonce l’arrestation" du journaliste Abdelkebir Al Hor, fondateur du site indépendant Rassdmaroc.

D'après l'organisation, Abdelkebir Al Hor a été arrêté a le 6 août à Marrakech, transféré à Casablanca où il a passé 5 jours de garde à vue avant de rejoindre Rabat pour une audition préliminaire par un juge spécialisé dans les affaires terroristes. Le "journaliste-citoyen" est accusé de "d’apologie du terrorisme, d’incitation à la désobéissance et d’offense à corps constitué", après avoir écrit sur le Hirak.

"Les accusations pesant sur Abdelkebir Al Hor sont d’une extrême gravité et n’ont rien à voir avec ses activités journalistiques", a confié à RSF l'avocat du journaliste qui risque jusqu'à 10 ans de prison.

Reporters Sans Frontières demande la libération immédiat d’Abdelkebir Al Hor et "celle des autres journalistes-citoyens et collaborateurs de médias arbitrairement détenus pour avoir couvert la révolte du Rif". Hamid El Mahdaoui, directeur du site d’information Badil.info a écopé de trois mois de prison ferme en juillet dernier. Trois journalistes se trouvent toujours en détention provisoire, dans l'attente de leur procès.

LIRE AUSSI: