Youssef Lahlou, le Marocain qui fait tourner les têtes aux États-Unis, signe avec la styliste de Beyoncé, Lady Gaga et Madonna

Publication: Mis à jour:
Imprimer

STYLE - Jeune marocain qui envoie valser les codes de la mode, Youssef Lahlou est l’une des stars montantes de la création au style bien trempé. Basée à New York, sa marque de chapeaux aussi originaux qu’extravagants fait fureur auprès des stars, des magazines de mode et de la jet-set américaine.

Originaire de Casablanca, Youssef Lahlou lance sa marque éponyme en janvier dernier et c’est déjà un succès. Repéré par des magazines prestigieux comme Vogue Arabia ou Buro247, le jeune marocain séduit par l’extravagance bestiale et l’audace de ses créations.

Respectueux de la nature et des animaux, il avoue ne jamais utiliser de cuir ou de fourrure d’origine animale. Youssef Lahlou donne ainsi libre cours à son imagination, façonnant des pièces uniques en feutre ou feutrine ornées de bijoux en plaqué or 24K, de cristaux de Swarovski, de métal ou encore de résine.

Ayant grandi à Casablanca, Youssef Lahlou a commencé à exprimer sa créativité en réalisant des films. Son court métrage "The Tablecloth" lui a d’ailleurs valu des nominations à de prestigieux festivals internationaux. Une fois son bac en poche, il se dirige vers New York pour étudier le cinéma, mais il se découvre une véritable passion pour les chapeaux et décide de s’y consacrer pleinement. Désormais, c’est à travers la confection de chapeaux de luxe qu’il traduit son talent artistique.

Consécration pour le jeune marocain, il sera représenté dès septembre par la célèbre styliste B.akerlund, connue pour habiller les stars les plus influentes de la planète, à l'instar de Madonna, Beyoncé, Lady Gaga ou encore Jennifer Lopez, Miley Cyrus et Britney Spears. Tombée sous le charme des créations de Lahlou, tous les modèles de la collection seront présentés dans sa salle d'exposition exclusive "The Residency", l’un des spots les plus prisés de Los Angeles, véritable repère en matière de mode.

Confectionnés de manière artisanale à New York, certains modèles, comme le "Lava Hat", un chapeau en feutre garni d'une pièce de fonte en métal en forme d'écoulement de lave dans lequel le métal est sculpté goutte à goutte à la main, puis chromé, peuvent nécessiter jusqu’à 3 semaines de réalisation. Sa première collection, composée de 3 modèles "Lava", "24k boa" et "Cranium", est disponible à la vente sur la boutique en ligne www.youseflahlou.com

LIRE AUSSI: