L'Italie expulse un Marocain violent qui avait hurlé "Allahu Akbar" devant une préfecture

Publication: Mis à jour:
Imprimer

EXPULSION - Un Marocain de 36 ans va être expulsé d'Italie. Lundi 28 août, il s'est agenouillé en position de prière devant la préfecture de la ville de Reggio d'Emilie (nord), a crié "Allahu Akbar", frappé violemment la porte du bâtiment et insulté les agents préfectoraux, rapportent les médias italiens.

Selon un agent de sécurité de la préfecture, l'homme a proféré une insulte et déclaré "J'aime Allah, vous êtes des démons et moi je tue tous les démons".

Visiblement sous l'emprise de l'alcool, l'homme avait déjà fait l'objet de quatre mandats d'expulsion. Il avait aussi été arrêté à plusieurs reprises pour possession de drogue et d'armes.

Après avoir subi des examens médicaux, il est sorti de l'hôpital mais a été accompagné directement au Centre d'identification et d'expulsion (CIE) de Turin, en attendant qu'il soit expulsé d'Italie en raison de son comportement menaçant.

Mardi soir, des agents de la Division des investigations générales et des opérations spéciales (DIGOS) ont mené une perquisition au domicile de proches du Marocain chez qui il avait récemment été hébergé, mais aucune arme ou objet suspect n'a été trouvé.

LIRE AUSSI: France: Trois Marocains expulsés pour islamisme radical