Quand Benetton parle d' "influence coloniale" pour promouvoir sa dernière collection

Publication: Mis à jour:
BENETTON AD
Facebook/Benetton
Imprimer

Benetton, enseigne italienne de prêt-à-porter, a l'habitude de se faire remarquer pour ses campagnes publicitaires coup-de-poing. Mardi 29 août au soir, une publication sur la page Facebook du groupe a de nouveau créé la surprise et surtout l'indignation chez les internautes.

Avec une photo de mannequins vêtus dans des tons beiges et kakis, Benetton a lancé sa collection "Playful army" avec la légende suivante: "Influences coloniales, teintes kaki et notes brillantes: découvrez nos toutes dernières nouveautés."

d

Si vous êtes en Algérie, au Maroc, en Tunisie, au Sénégal ou au Cameroun, n'essayez pas de retrouver ce post, il est inaccessible. En regardant bien la capture d'écran ci-dessus, on peut constater que le partage est "personnalisé", ce qui signifie que la publication a été configurée pour n'être vue que par un certain public. C'est le cas en France. Et elle n'est pas passée inaperçue.

"Le temps béni des colonies, c'est fini, personne ne vous l'a dit?", "Benetton qui fait dans le colonialisme alors que vous avez toujours milité pour l'unité...", "Influences coloniales, teintes indécentes et notes racistes", peut-on notamment lire sur Facebook.

benetton ad

Certains utilisateurs ont d'ailleurs lancé cet après-midi le hashtag "#BoycottBenetton".

Le HuffPost Algérie a essayé de contacter le groupe Benetton ce mercredi en fin de matinée, pour comprendre ce choix et obtenir des explications sur le filtrage utilisé. Après avoir supprimé la publication qui était restée visible plus de vingt-quatre heures, la marque a tenu à s'excuser "auprès de toutes les personnes que l'utilisation du mot "colonial" pu froisser ou bien blesser". Ils ont tenu à s'expliquer sur l'emploi de ce terme, précisant qu'il renvoyait "au style populaire qui explore les teintes de kaki très souvent employé" dans le monde de la mode.

Benetton a choisi de publier à nouveau la même photo, avec une nouvelle légende et sans faire référence cette fois à la colonisation.

Ce n'est pas la première fois que Benetton fait le buzz avec une campagne de publicité. On se souvient notamment du cliché , illustrant l'uniforme d'un soldat bosniaque ensanglanté ou encore, la série de photos mettant en scène des baisers entre des personnalités politiques et religieuses.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
       
        Loading...