La mannequin Natalie Nootenboom bouscule les stéréotypes sur la beauté des Asiatiques

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Dans un monde où la mode impose constamment des critères de beauté, les mannequins décidées à briser ces stéréotypes deviennent chaque jour de plus en plus populaires.

Natalie Nootenboom est une jeune mannequin de 16 ans qui veut en finir avec un stéréotype en particulier: l'idée que toutes les femmes asiatiques sont "maigres, mignonnes et de petite taille".

👶🏻 face

Une publication partagée par Godesty (@natalienootenboom) le

"En grandissant, je devenais plus grande, plus maladroite. J'étais l'opposé de ce que les gens attendaient de moi. J'ai donc voulu utiliser ma position pour dire qu'on est tous différents. Nous ne pouvons pas créer un moule et s'attendre à ce que tout le monde y rentre'", a-t-elle confié à Revelist.

Cette jeune femme d'origine japonaise vient de signer avec l'agence Muse. Elle pense que lorsqu'il s'agit de créer un monde de la mode plus divers et plus inclusif, il faut célébrer la diversité de la beauté féminine dans toutes ses formes. "La diversité est au-delà de l'origine ethnique et de la taille", explique-t-elle à nos confrères du HuffPost américain.

Dans une interview accordée à Billboard au début du mois d'août, Natalie a dévoilé que sa source d'inspiration est Katie Willcox, auteur du livre "Healthy is the New Skinny" (la santé a remplacé la maigreur). Elle en a profité pour donner un conseil à toutes les femmes: "Votre corps est à vous, et s'il est différent, il n'y a pas de raison de le détester, ou d'essayer de l'adapter à un faux idéal de beauté".

Looking back at summer like...

Une publication partagée par Godesty (@natalienootenboom) le

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.