Le film "La belle et la meute" de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania remporte le Valois Magelis du jury étudiant au Festival du film francophone d'Angoulême

Publication: Mis à jour:
FSF
La belle et la meute
Imprimer

Le film tunisien "La belle et la meute" de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania continue de faire lever les foules dans différents festivals.

Après avoir fait l'ouverture de la quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes, obtenant au passageune Standing Ovation et le prix de la meilleure création sonore, le film "La belle et la meute" a obtenu le prix Valois Magelis du jury étudiant au Festival du film francophone d'Angoulême.

Synopsis: "Lors d'une fête étudiante, Mariam, croise le regard de Youssef. Quelques heures plus tard, Mariam, erre dans la rue en état de choc. Commence pour elle une longue nuit durant laquelle elle va devoir lutter pour le respect de ses droits et sa dignité. Mais comment peut-on obtenir justice quand celle-ci se trouve du côté des bourreaux?"

Kaouther Ben Hania a fait des études en Cinéma à Tunis puis Paris. Touche à tout, elle réalise des courts-métrages, des documentaires en plus des longs métrages. Son premier film, le Challat de Tunis connait un véritable succès en Tunisie mais surtout à l'international où il sera distribué dans 15 pays. S'en suit "Zaineb n'aime pas la neige", lauréat du Tanit d'or lors des dernières Journées Cinématographiques de Carthage.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.