Ouyahia met fin à l'inspection générale créée par Tebboune

Publication: Mis à jour:
OUYAHIA
Photo d'archive | Ramzi Boudina / Reuters
Imprimer

Le chef de l'exécutif Ahmed Ouyahia a mis fin dimanche 27 août à la mission de l'inspection générale auprès du Premier ministre, créée par son prédécesseur Abdelmadjid Tebboune et chargée notamment de contrôler les dépenses publiques.

Avec le décret exécutif n° 17-244 publié au Journal Officiel du 27 août 2017, le Premier ministre a abrogé le décret créant cette instance deux mois auparavant.

L'inspection générale, selon le décret n° 17-205 du 28 juin 2017, était chargée de "l'application de la législation et de la réglementation régissant le fonctionnement des services de l'Etat, des collectivités territoriales, des entreprises, organismes et structures en relevant ainsi que des organismes privés bénéficiant du concours financier de l'Etat".

L'instance avait également comme mission de contrôler "la qualité de la gestion des services suscités et de leurs prestation".

Dans un sévère recadrage attribué au Président de la République
, Abdelmadjid Tebboune a été sommé de cesser "le harcèlement" des hommes d'affaires et les "provocations réelles". Une semaine après ce rappel à l'ordre, L'ex-Premier ministre a été démis de ses fonctions et remplacé par M. Ouyahia.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.