Suite à ses propos insultants sur la Tunisie: La Turquie engage des poursuites judiciaires contre Wajdi Ghanim

Publication: Mis à jour:
ZDEF
Capture écran/Youtube/Wajdi Ghanim
Imprimer

L'ambassadeur turc en Tunisie, Ömer Faruk Doğan, a annoncé aujourd'hui auprès du ministère des Affaires Étrangères tunisien la condamnation absolue du gouvernement turc des récents propos tenus par le prédicateur égyptien Wajdi Ghanim, selon un communiqué publié aujourd'hui par le ministère.

L'ambassadeur a également déclaré que le gouvernement turc a engagé une procédure judiciaire contre Ghanim soulignant l'importance des relations amicales qu'entretiennent les deux pays avant d'ajouter que la Turquie ne tolère sur son territoire aucune activité hostile envers la Tunisie.

Ömer Faruk Doğan avait été convoqué jeudi par le ministère des Affaires Étrangères tunisien afin de lui exprimer la condamnation totale des propos tenus par Wajdi Ghanim face auxquels le gouvernement turc n'avait pris jusqu'alors aucune mesure.

Le 18 août dernier, Wajdi Ghanim a publié une vidéo dans laquelle il a traité le président de la République tunisienne Béji Caid Essebsi de "criminel" et les Tunisiens de "mécréants".

Cette vidéo intervient en réaction aux propositions du président de la République d’instaurer l’égalité dans l’héritage entre l’homme et la femme et d’autoriser la Tunisienne musulmane à se marier avec un non-musulman.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.