Google veut vous aider à diagnostiquer une dépression avec un questionnaire en ligne

Publication: Mis à jour:
DEPRESSION
Sad girl | filadendron via Getty Images
Imprimer

Quand on ressent une douleur physique ou psychique, chercher le pourquoi de ces symptômes est aisé. Deux-trois clics et une recherche sur Google et l'affaire est pliée. Mais comment mesurer le sérieux de toutes les informations trouvées?

Désormais, lorsque les internautes américains chercheront à se renseigner sur la dépression, ils tomberont sur un test clinique plus fiable, le "PQH-9", qui existe depuis plusieurs années. C'est l'ONG américaine National Alliance on Mental Illness qui s'est alliée avec le géant du web pour que les utilisateurs puissent tomber sur ce formulaire de dépistage composé de neuf questions et "validé cliniquement".


bulla regia


Comme le souligne Google dans un post de blog publié le 23 août, ce questionnaire, dont les résultats sont confidentiels, permet à l'internaute de "déterminer son niveau de dépression et le besoin d'une évaluation en personne. Les résultats du PHQ-9 peuvent vous aider à avoir une discussion plus éclaire avec votre médecin".

Avec ce test, Google n'a pas la prétention de diagnostiquer la dépression mais simplement d'aider. Il l'écrit lui-même: "le PHQ-9 peut être le premier pas vers un vrai diagnostic". Ainsi, il ne remplacera jamais un rendez-vous chez le médecin mais peut permettre à certaines personnes de réaliser qu'elles ont besoin d'une consultation avec un professionnel.

Un Américain sur cinq connaît un épisode de dépression au cours de sa vie. En France, ce chiffre est semblable.

Pour vous donner une idée de ce test, qui n'est pas encore disponible sur Google France, vous pouvez cliquer ici. Utilisé par des professionnels comme un outil parmi d'autres pour poser un diagnostic, il pose des questions sur l'intérêt que le patient porte aux activités du quotidien.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.