Afghanistan: Au moins 12 morts dans l'attaque contre une mosquée chiite à Kaboul

Publication: Mis à jour:
AFGHANISTAN
Afghan policeman carries a boy rescued after a suicide attack followed by a clash between Afghan forces and insurgents, attack on a Shi'ite Muslim mosque in Kabul, Afghanistan, August 25, 2017. REUTERS/Omar Sobhani | Omar Sobhani / Reuters
Imprimer

ATTENTAT - Au moins 12 personnes ont été tuées dans un attentat kamikaze perpétré vendredi contre une mosquée chiite à Kaboul. Une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI), selon le ministère afghan de l'Intérieur.

Le porte-parole du ministère, Najib Danish, a indiqué que l'attaque terroriste s'est produite dans le quartier de Qala-e-Najara à Kaboul par des hommes armés, en pleine prière du vendredi réunissant plusieurs fidèles.

Dix civils, un policier et un membre des forces spéciales ont été tués au court de l'assaut, a-t-il fait savoir.

L'EI s'est attribué l'attaque suicide en affirmant, via son agence de propagande Amaq, que "deux 'inghimasi' de l'Etat islamique ont mené une attaque sur une husseiniya (lieu de culte chiite) dans le secteur de Khair Khana, dans la ville afghane de Kaboul".

Le terme "inghimasi", utilisé par l'EI, désigne le combattant muni d'une arme à la main et d'une ceinture explosive autour du corps, actionnée en dernier recours.

Une communauté chiite à nouveau visée, seulement quelques semaines après l'explosion d'une voiture piégée qui a fait 26 morts dans un quartier chiite de la capitale afghane. Cette attaque a été revendiquée par les talibans, rapporte l'AFP.

LIRE AUSSI: