Le musée Georges Pompidou de Paris va "s'exporter" au musée Mohammed VI de Rabat

Publication: Mis à jour:
TWITTER
Matisse, Picasso, Braque, Miro, Dali et Boltanski seront exposés | Twitter
Imprimer

EXPOSITION - Le musée Mohammed VI (MMVI) d’art moderne et contemporain de Rabat abritera, en avril 2018, une exposition qui réunira les grands noms de la modernité méditerranéenne.

Fruit d’un partenariat entre le MMVI et le musée national d’art moderne Georges Pompidou de Paris, cette exposition se tiendra sous le thème: "L’influence de la Méditerranée dans l’art du 20ème siècle".

Des grands maîtres liés ou influencés par les pays du bassin méditerranéen tels que Matisse, Picasso, Braque, Miro, Dali et Boltanski seront à l’affiche de cette exposition dont l’organisation est en train d’être finalisée à Paris, chapeautée par Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées (FNM), et Bernard Blistène, directeur du musée national d’art moderne Georges Pompidou.

L’exposition, qui portera sur une centaine d’œuvres puisées dans les collections du musée Georges Pompidou, constitue "une traversée du 20ème siècle à partir de noms célèbres qui ont été soit liés, soit influencés par la Méditerranée pour sa lumière, sa couleur, son histoire, sa culture", a indiqué Bernard Blistène dans une déclaration, jeudi 24 août, à la MAP.

Accueillir des grandes expositions au musée

Après l'exposition "Face à Picasso" abritée par le musée Mohammed VI, du 17 mai au 31 juillet, "l’idée c'est de donner au Maroc une succession de grandes expositions monographiques ou thématiques qui permettent aux Marocains et au public qui visitent le musée d’avoir une lecture de l’art moderne et contemporain", a souligné le directeur du musée Georges Pompidou.

La finalité est aussi d’"apporter notre contribution au Maroc pour renforcer ce dialogue entre culture occidentale et culture africaine", a ajouté Bernard Blistène.

Dans une déclaration similaire, Mehdi Qotbi s’est réjoui du partenariat en cours pour l’organisation de cette exposition avec le musée Georges Pompidou, qui constitue "le deuxième musée d’art contemporain au monde après le musée d’art moderne de New-York", a-t-il souligné. "C’est une première d’avoir autant de noms prestigieux d’artistes", a-t-il également déclaré.

Une convention entre la Fondation nationale des musées et le musée Georges Pompidou devrait être conclue au terme des rencontres tenues par les deux présidents dans le cadre de la préparation de l’exposition.

LIRE AUSSI: