À 21 ans, le Tunisien Yassine Jaziri se fait une place dans la haute joaillerie

Publication: Mis à jour:
RFRR
Yassine Jaziri
Imprimer

Yassine Jaziri n'a que 16 ans lorsqu'il crée sa propre marque de haute joaillerie. Si, enfant de bijoutiers ce jeune Tunisien a toujours baigné dans le milieu, cette ambitieuse initiative lui permet d'épanouir sa créativité en vivant pleinement sa passion.

"Tout a commencé en 2012. J’ai créé ma propre marque pour être libre de faire ce que je voulais dans ce monde qui me passionne", explique Yassine Jaziri au HuffPost Tunisie.

En s'offrant une première collection de joaillerie fine à son nom à seulement 16 ans, le créateur en a étonné plus d'un. Il explique pourtant que se lancer aussi jeune sur ce marché n'est pas toujours évident: "J'ai été beaucoup critiqué à cause de mon jeune âge".

Un obstacle rapidement surmonté par le mariage réussi de deux ingrédients: le savoir-faire et la personnalisation.

"Je peux dire que je dois mon succès aux bracelets avec initiales personnalisés, toujours dans l’idée de proposer un bijou qui donne à chaque personne le sentiment d’être unique".

Le processus créatif: une attention de tous les instants

En véritable passionné Yassine est présent durant toutes les étapes de conception de ses bijoux.

Le caractère unique de ses créations prend vie à partir de croquis qu'il développe en étroite collaboration avec une dessinatrice française travaillant pour les plus grandes maisons de joaillerie. La réalisation de ces dessins constitue une étape cruciale, ces derniers peuvent faire l'objet d'un travail de plusieurs semaines avant d'être envoyés en atelier.

tgtgt

En ce qui concerne le choix des matériaux qu'il emploie, Yassine ne s'oriente pas non plus vers la facilité, mêlant pierres de couleur et diamants "de sorte à donner une âme au bijou". Depuis 2015, il va plus loin dans l'originalité, en introduisant des cuirs exotiques rares, comme le galuchat (peau de raie) et le python importés de Thaïlande, à ses créations.

efr

Là encore il explique que ce choix n'est pas le fruit du hasard, précisant que "ces cuirs sont certifiés AAA grade", avant de poursuivre "notre Maison est protectrice de l’environnement c’est pour ça que nos cuirs sont issus d’élevage suivis et réglementés".

vsd

Faire preuve de créativité pour se démarquer

À aujourd'hui 21 ans, l'entrepreneur, qui poursuit en parallèle ses études de management, semble guidé par le même enthousiasme créatif qu'à ses débuts. "Je n’accorde pas d’importance aux risques économiques, je développe mes créations avec passion".

eefd

Son objectif? Se démarquer en tant que créateur.

"Je n’ai jamais voulu me lancer dans le commerce de bijoux, je n’arriverais pas à accepter le fait de vendre des bijoux qui se ressemblent" commente-t-il.

À travers ses créations, conçues et commercialisées en Tunisie, Yassine souhaite mettre en lumière un savoir-faire local moderne et de qualité qui n'a rien à envier aux grandes maisons internationales.

efer

"Les Tunisiens ont beaucoup de goût et sont ouverts à l’occident, je crois au marché tunisien" ajoute-t-il.

Si le jeune homme à l'avenir prometteur fait déjà parler de lui, il garde les pieds sur terre et pense avoir encore beaucoup à apprendre. Yassine se rend dans les foires pour suivre les actualités du milieu, "car c'est un domaine qui nécessite beaucoup de recherches" explique-t-il.

Des déplacements qui lui permettent d'étoffer ses inspirations et de faire de belles rencontres comme celle de Fawaz Gruosi, fondateur de la marque De Grisogono, en Suisse en mars 2016, dont il admire le parcours. Des encouragements internationaux qui le confortent dans la poursuite de sa passion.

"C’est un rêve pour moi et j’espère que c'est le début d’une grande histoire", conclut le jeune homme.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.